L’his­toire mou­ve­men­tée de la for­te­resse

Le Courrier du Loiret - - On Vote Pour Yevre-le-chatel -

Pos­ses­sion de l’ab­baye de Saint­be­noît­sur­loire, puis at­ta­ché à la cou­ronne de France en 1112 sous le règne de Louis VI Le Gros, Yèvre com­man­dait la route de Pa­ris à Or­léans, ar­tère vi­tale du do­maine royal.

Pen­dant la Guerre de Cent Ans, elle ré­siste

C’est pour cette rai­son qu’à l’avè­ne­ment de Phi­lippe Au­guste, en 1180, il fut dé­ci­dé de construire un châ­teau dont l’érec­tion fut confiée, semble­t­il à l’ar­chi­tecte Gi­lon du Tour­nel. Pen­dant la guerre de Cent Ans, la for­te­resse res­ta, avec Mon­tar­gis, la seule place forte à ne pas tom­ber entre les mains des An­glais ou des Bour­gui­gnons. En 1562, lors des guerres de Re­li­gion, le châ­teau est in­ves­ti par les Hu­gue­nots. Son dé­clin dé­bute à la fin du XVE siècle. Un in­ven­taire du dé­but du XVIIE (après 1610) confirme le mau­vais état du châ­teau : « il est en ruines et in­ha­bi­table… ». Pen­ dant la ré­vo­lu­tion, la dé­gra­da­tion conti­nue car le châ­teau sert de car­rière de pierres.

Les deux an­ciennes tours de guet qui donnent ac­cès à la for­te­resse.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.