OUTARVILLE.

Le Courrier du Loiret - - Au Fil Des Jours - CA­MILLE COELHO

Vous n’y connais­sez pas grand-chose à l’agri­cul­ture ? Vous n’êtes pas seul… On a donc dé­ci­dé d’ar­pen­ter les allées d’in­nov-agri avec un re­gard to­ta­le­ment no­vice sur cet im­mense sa­lon agri­cole de plein air, jeu­di 6 sep­tembre. On vous fait dé­cou­vrir cet évé­ne­ment de ma­nière dif­fé­rente. Sa­viez-vous par exemple qu’on ré­col­tait en­core plus de ca­deaux à In­nov-agri que sur la ca­ra­vane du Tour de France ?

Vous n’y connais­sez pas grand-chose à l’agri­cul­ture ? Moi non plus. J’ai donc dé­ci­dé d’ar­pen­ter les allées d’in­nov-agri avec un re­gard to­ta­le­ment no­vice sur ce sa­lon agri­cole de plein air, jeu­di 6 sep­tembre. Une ci­ta­dine au mi­lieu des champs en somme !

◗ Alors que je rentre dans Outarville et que je me di­rige vers le site d’in­novA­gri, j’écar­quille dé­jà mes yeux à la vue des cen­taines de vé­hi­cules ga­rés sur le par­king créé dans un champ pour l’oc­ca­sion. Le sa­lon est ins­tal­lé sur 160 ha, de quoi dé­jà être im­pres­sion­né. Une fois sta­tion­née, je me lance alors dans l’al­lée prin­ci­pale du sa­lon. Les stands s’en­chaînent. On croise des groupes de jeunes is­sus de ly­cées agri­coles, des per­sonnes de tous âges, des hommes, des femmes… Ils ont tou­te­fois tous un point com­mun, ils ont les bras bien char­gés (voir ci­des­sous).

Un ar­rêt au vil­lage agroé­co­lo­gique per­met de dé­cou­vrir dif­fé­rents stands où des pro­fes­sion­nels donnent des confé­rences no­tam­ment sur l’éle­vage adap­ta­tif ou les pro­jets agro­fo­res­tiers. Très tech­nique, peut­être trop, j’ob­serve plu­tôt les vaches dans le champ de tour­ne­sol. C’est à ce mo­ment­là que Phi­lippe (voir ci­des­sous) est ve­nu me par­ler. Il m’a de­man­dé de quel type de vache il s’agis­sait. Vous vous dou­tez bien que je n’ai pas pu l’ai­der !

« Mes­dames, Mes­sieurs, à 16 heures, der­nière dé­mons­tra­tion », lance une voix au mi­cro du stand de la marque New Hol­land. Comme un pe­tit air de fête fo­raine ! L’oc­ca­sion d’al­ler voir les ma­chines en ac­tion. Là, au bord du champ, des di­zaines de per­sonnes, plu­tôt des hommes il faut le re­con­naître, ob­servent et filment les trac­teurs. Sur ce stand im­mense, on dé­couvre d’énormes en­gins, de quoi se culti­ver un peu sur leur uti­li­sa­tion… Fait ori­ gi­nal, un pe­tit train cir­cule dans les allées. Il faut dire qu’il faut du cou­rage pour mar­cher les 6,4 km de par­cours. Je dois le re­con­naître je n’ai pas vu tous les stands.

Après avoir ren­con­tré Ge­ne­viève et Jean­claude chez les Jeunes agri­cul­teurs (voir ci­des­sous aus­si), j’ai fait de­mi­tour en di­rec­tion de la sor­tie. J’ai alors croi­sé le maire d’outarville, Mi­chel Cham­brin. Ac­com­pa­gné de la maire dé­lé­guée de Fa­ron­ville, de l’une de ses ad­jointes et des se­cré­taires de mai­rie, il dé­cou­vrait l’édi­tion 2018 de ce sa­lon. « C’est une pre­mière pour moi, c’est pas mal, je re­vien­drai », lance l’une des jeunes filles.

Je ne suis évi­dem­ment pas re­par­tie sans sa­luer les sa­peurs­pom­piers et les gen­darmes du Pi­thi­ve­rais pré­sents à l’en­trée et veillant sur les quelque 80.000 vi­si­teurs qui ont vi­si­té le sa­lon du­rant les trois jours.

Ar­ticle en­ri­chi de pho­tos sup­plé­men­taires en ver­sion nu­mé­rique

Grandes dé­mons­tra­tions de trac­teurs chez New Hol­land.

Le maire d’outarville, la maire dé­lé­guée de Fa­ron­ville, une ad­jointe au maire et les se­cré­taires de mai­rie, la mu­ni­ci­pa­li­té était bien re­pré­sen­tée !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.