Adieu, té­lé­phone fixe ?

Le Courrier du Loiret - - Au Pays -

Pre­nez date, le 15 no­vembre 2018, Orange dé­bu­te­ra le pro­ces­sus d’ex­tinc­tion du bon vieux ré­seau té­lé­pho­nique dit com­mu­té (RTC). Quelques ex­pli­ca­tions.

◗ Il l’avait an­non­cé en 2016, Orange, an­cien­ne­ment France té­lé­com, va mettre fin à son ré­seau té­lé­pho­nique com­mu­té (RTC), son ré­seau his­to­rique, à par­tir du 15 no­vembre, date à la­quelle, il ne se­ra plus pos­sible de de­man­der une ligne de té­lé­phone fixe clas­sique. La rai­son in­vo­quée est que ce ré­seau de­vient de plus en plus com­pli­qué à en­tre­te­nir et qu’il est de moins en moins uti­li­sé.

Est-ce la fin de la prise en T ?

Le fil de cuivre et la prise en T ne dis­pa­raî­tront pas avec la fin du RTC, mais il ne se­ra plus pos­sible d’y bran­cher un té­lé­phone di­rec­te­ment. Ce­lui­ci de­vra obli­ga­toi­re­ment être bran­ché sur une box qui se­ra elle­même connec­tée à la prise mu­rale.

Fau­dra-t-il s’abon­ner à In­ter­net ?

D’une part, le boî­tier four­ni par Orange ser­vi­ra à bran­cher son té­lé­phone, mais rien n’obli­ge­ra le client à y connec­ter aus­si un or­di­na­teur ou un té­lé­vi­seur, ni à op­ter pour un for­fait plus cher. Pour in­for­ma­tion, les per­sonnes qui uti­lisent un té­lé­phone fixe sans ac­cès In­ter­net ont en­core un peu de temps car la fin du RTC est pré­vue pour 2023.

De­vra-t-on chan­ger de ma­té­riel ?

La plu­part des té­lé­phones fixes sup­por­te­ront le bas­cu­le­ment, même si la pose d’un adap­ta­teur se­ra par­fois né­ces­saire. Ce­pen­dant, il est pos­sible que cer­tains mo­dèles an­ciens ne soient pas com­pa­tibles avec la tech­no­lo­gie qui rem­pla­ce­ra le RTC, c’es­tà­dire, la tech­no­lo­gie IP (In­ter­net pro­to­cole). At­ten­tion aus­si au ni­veau de cer­taines té­léa­larmes et té­léas­sis­tances et sys­tèmes d’as­sis­tance aux per­ sonnes âgées, tout comme cer­tains fax qui ne pour­ront plus fonc­tion­ner.

Et les ta­rifs, vont-ils aug­men­ter ?

Les fu­tures offres d’orange ne sont pas en­core connues. Ce­pen­dant, l’opé­ra­teur his­to­rique à pro­mis que les ta­rifs ne chan­ge­raient pas. En­core faut­il sa­voir si les offres ac­tuelles se­ront en­core en cours à ce mo­ment­là.

Orange ar­rê­te­ra à la mi no­vembre la com­mer­cia­li­sa­tion des abon­ne­ments par le ré­seau té­lé­pho­nique com­mu­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.