Ne je­tez plus vos bou­chons en liège

Le Courrier du Loiret - - Au Pays -

De­puis peu, des points de col­lecte de bou­chons de liège ont été ins­tal­lés en de nom­breux sites pour com­plé­ter la col­lecte des bou­chons plas­tiques.

◗ L’as­so­cia­tion dé­par­te­men­tale Bou­chons ça roule est main­te­nant bien connue des Loi­re­tains et nom­breux sont ceux qui, jour après jour, ré­cu­pèrent leurs bou­chons plas­tiques pour les dé­po­ser dans le point de col­lecte le plus proche.

Le liège dans un sa­chet à part du plas­tique

L’an­tenne de Neu­villeaux­bois si­tuée au centre so­cial (an­nexe de la mai­rie) ré­cu­père éga­le­ment les bou­chons de liège. Il est juste de­man­dé de les mettre dans un sa­chet à part pour évi­ter un tri fas­ti­dieux aux bé­né­voles. La ré­cu­pé­ra­tion des bou­chons per­met de fi­nan­cer des ac­tions à des­ti­na­tion de per­sonnes ha­bi­tant dans le Loi­ret et tou­chées par un han­di­cap.

Après la col­lecte des bou­chons plas­tiques (ali­men­taires, cos­mé­tiques, mé­na­gers et syn­thé­tiques), ils sont net­toyés, broyés puis chauf­fés à haute tem­pé­ra­ture. Le plas­tique de­vient li­quide et il est trans­for­mé en gra­nu­lés qui pour­ront être uti­li­sés pour fa­bri­quer de nou­veaux bou­chons par exemple.

Le liège, quant à lui, est un ma­té­riau de plus en plus rare car les fo­rêts de chêne­liège sont me­na­cées. Il se­ra trans­for­mé en ma­té­riau iso­lant ou en ob­jets de dé­co­ra­tion. Alors n’hé­si­tez plus, les points de col­lecte, sur la com­mune de Neu­ville­aux­bois se si­tuent au centre so­cial, dans le hall de Su­per U et on peut aus­si les don­ner lors du Té­lé­thon. Pour les autres com­munes, voir l’en­ca­dré ci­contre.

Les bou­chons en liège, comme les bou­chons en plas­tique, sont re­cy­clables.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.