Y a-t-il du nou­veau dans les classes ?

Le Courrier du Loiret - - Beaune-La-Rolande -

Une se­maine après la ren­trée sco­laire, l’heure est au bi­lan des ef­fec­tifs dans les éta­blis­se­ments sco­laires du Beau­nois. Aus­si bien sur les bancs qu’au ta­bleau.

◗ Chaque an­née dans les écoles, on voit de nou­veaux vi­sages, et pas seule­ment der­rière les bancs. Pour cette ren­trée 2018, il y a quelques chan­ge­ments. Le point, de la ma­ter­nelle au ly­cée.

À Beaune-la-ro­lande

École ma­ter­nelle. À Beaune­la­ro­lande, l’école ma­ter­nelle est dé­sor­mais di­ri­gée par Na­tha­lie San­tosDion qui en­cadre en pa­ral­lèle la sec­tion des pe­tits. La ren­trée 2018 en­re­gistre 115 élèves ré­par­tis en quatre classes. La baisse d’ins­crip­tions a en­traî­né la fer­me­ture d’une classe cette an­née en­core. Les quatre classes fonc­tionnent avec un ef­fec­tif char­gé, trois sec­tions sont à 29 élèves et une est à 28. L’équipe en­sei­gnante reste la même. Cette an­née, le ré­seau est com­plet avec l’ar­ri­vée d’isa­belle Du­ver­ger au poste de RA (en­sei­gne­ment spé­cia­li­sé). Elle s’adresse aux en­fants en dif­fi­cul­té. Ca­ro­line Ja­quet est au poste de psy­cho­logue et Va­lé­rie Pro­chas­son in­ter­vient en classe élé­men­taire pour les en­fants en re­tard.

École élé­men­taire. Clau­dia Cam­pa­nile, à l’école Mau­rice­ge­ne­voix, a ac­cueilli 290 élèves ré­par­tis en 12 classes, plus une classe Ulis. L’ef­fec­tif est de 24 élèves par classe, l’équipe en­sei­gnante est au com­plet. Au cours de l’été, des tra­vaux d’ac­ces­si­bi­li­té et de sé­cu­ri­té ont été réa­li­sés par le syn­di­cat sco­laire.

Col­lège. Au col­lège Fré­dé­ric­ba­zille, l’ef­fec­tif est plu­tôt en hausse avec 614 élèves ré­par­tis en 25 classes de la 6e à la 3e, plus une classe Ulis. Cette an­née, plus d’élèves que pré­vus ont été ac­cueillis en classe de 6e. Le col­lège a im­plan­té dans les em­plois du temps le dis­po­si­tif De­voirs faits pour les 6e et 5e.

Ly­cée pro­fes­sion­nel. Cé­dric Pui­sais, pro­vi­seur du ly­cée pro­fes­sion­nel agri­cole (LPA), a ac­cueilli 160 élèves dans les dif­fé­rentes fi­lières vente, fo­res­tière et amé­na­ge­ment pay­sa­ger. L’an­née sco­laire re­dé­marre avec une sta­bi­li­té tant au ni­veau des équipes de di­rec­tion que de l’équipe en­sei­gnante. Des places sont en­core dis­po­nibles pour des jeunes qui n’ont pas trou­vé d’éta­blis­se­ment. L’ef­fec­tif glo­bal reste le même, le seuil a aug­men­té en 3e et 4e mais une lé­gère baisse est consta­tée en se­conde, ce qui équi­libre le tout. À no­ter que Vincent Le­pre­vost, di­rec­teur de l’éta­blis­se­ment pu­blic lo­cal d’en­sei­gne­ment et de for­ma­tions pro­fes­sion­nelles agri­coles, a, lui, pris ses fonc­tions au ly­cée du Ches­noy, à Amil­ly.

À Cham­bon-la-fo­rêt

À Cham­bon­la­fo­rêt, Aude Bau­des­son a pris le poste de di­rec­trice par in­té­rim à l’école ma­ter­nelle, avec un ef­fec­tif de 139 élèves sur cinq classes.

À Boiscommun

À Boiscommun, la ren­trée des classes s’est faite avec un ef­fec­tif qui ne baisse pas, ni à l’école ma­ter­nelle (68 élèves) ni à l’école élé­men­taire (117 sur cinq ni­veaux du CP au CM2).

La ren­trée des classes, à Cham­bon, est sy­no­nyme de chan­ge­ment : Aude Bau­des­son est di­rec­trice par in­té­rim.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.