BEAUNE-LA-ROLANDE.

Le Courrier du Loiret - - Au Fil Des Jours - AMBRE CHAUVANET

La deuxième phase des tra­vaux d’amé­na­ge­ment de sé­cu­ri­té, à Beaune-la-rolande, a dé­mar­ré. Le chan­tier de­vrait du­rer jus­qu’au dé­but de l’an­née pro­chaine. Un stop ins­tal­lé peu après l’en­trée dans la com­mune, la mise en place d’une zone 30, la créa­tion d’un pas­sage sur­éle­vé et l’élar­gis­se­ment de l’en­trée du par­king de La Poste, les chan­ge­ments se­ront nom­breux, entre ce par­king jus­te­ment, et la rue de Pithiviers. « Les gens roulent très vite », re­grette le maire, Claude Re­nuc­ci.

La deuxième phase des tra­vaux d’amé­na­ge­ment de sé­cu­ri­té, à Beaune-la-rolande, a dé­mar­ré. Le chan­tier de­vrait du­rer jus­qu’au dé­but de l’an­née pro­chaine.

◗ « Les gens roulent très vite. On a un croi­se­ment très dan­ge­reux, rue de Pithiviers », ex­plique le maire de Beaune­la­rolande, Claude Re­nuc­ci. À terme, les au­to­mo­bi­listes qui ar­ri­ve­ront de Pithiviers de­vront s’ar­rê­ter au stop et cé­der le pas­sage à ceux qui vien­dront de l’ave­nue de la Gare. Le che­min du Juge­de­paix, lui, se­ra mis en sens unique. Un pla­teau sur­éle­vé en­glo­be­ra la rue Paul­ca­ba­nis, la rue de Pui­seaux et la rue du Gé­né­ral­crou­zat. Une zone 30 se­ra mise en place à cet en­droit. L’en­trée de La Poste va aus­si être ré­amé­na­gée, elle est ac­tuel­le­ment trop étroite. « L’ob­jec­tif est de sé­cu­ri­ser l’en­trée de ville », ré­sume le maire.

Cir­cu­la­tion al­ter­née du­rant les tra­vaux

Le chan­tier a dé­bu­té dé­but oc­tobre et de­vrait du­ rer jusque dé­but 2019. Du­rant les tra­vaux, une cir­cu­la­tion al­ter­née est mise en place. Les ou­vriers de l’en­tre­prise TPL, de Saint­jean­deB­raye, se sont at­te­lés à la ré­fec­tion des bor­dures. Elle de­vra être ter­mi­née avant le 15 no­vembre, pour que le con­seil dé­par­te­men­tal puisse pro­cé­der à la réa­li­sa­tion de la bande de rou­le­ment. La ré­fec­tion des trot­toirs, les amé­na­ge­ments pay­sa­gers et la pose des can­dé­labres se­ ront en­suite au pro­gramme. Le chan­tier, cô­té sé­cu­ri­té, est es­ti­mé à 353.540 €. La dis­si­mu­la­tion des ré­seaux Si­cap et Orange (sur le point de s’ache­ver) re­pré­sente un coût de 326.258 € HT. Pour ces deux chantiers, des sub­ven­tions ont été ob­te­nues.

La dé­via­tion de la com­mune, un pro­jet de longue date, n’est pas ou­bliée. « Tous les ter­rains utiles à cette dé­via­tion ont été ca­das­trés et ache­tés par le Dé­par­te­ment », com­mente Claude Re­nuc­ci. Ce pro­jet de­vrait voir le jour après ce­lui pré­vu à Ba­zo­chesles­gal­le­randes, ju­gé plus urgent.

Les tra­vaux de sé­cu­ri­té de­vraient du­rer jusque dé­but 2019.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.