« Que de temps et d’éner­gie per­dus ! »

Le Courrier du Loiret - - Au Pays - AMBRE CHAUVANET

Maxime Bui­zard-blon­deau, pré­sident de l’of­fice de tou­risme du Grand Pi­thi­ve­rais, a adres­sé un cour­rier aux élus de la com­mu­nau­té de com­munes du Pi­thi­ve­rais Gâ­ti­nais. Ces der­niers ont der­niè­re­ment désap­prou­vé, à l’una­ni­mi­té, le pro­jet de dé­mé­na­ge­ment du bu­reau d’ac­cueil pi­thi­vé­rien.

◗ « Au cours de sa pre­mière an­née, l’of­fice de tou­risme a dé­mon­tré son in­té­rêt », écrit Maxime Bui­zard­blon­deau, pré­sident de l’of­fice de tou­risme du Grand Pi­thi­ve­rais. Il cite, au dé­but de son cour­rier, les avan­cées réa­li­sées de­puis la créa­tion de ce pre­mier of­fice de tou­risme in­ter­com­mu­nau­taire de la ré­gion Cen­treVal de Loire. Par­mi elles, la créa­tion d’une carte et d’un guide tou­ris­tique ain­si que la mise en place de points d’in­for­ma­tions tou­ris­tiques sont re­le­vées.

Une faible fré­quen­ta­tion des bu­reaux d’ac­cueil

« Mal­gré ces réus­sites, nous consta­tons que la fré­quen­ta­tion de nos bu­reaux d’ac­cueil reste faible. Le co­mi­té de di­rec­tion de l’of­fice a donc en­vi­sa­gé une re­lo­ca­li­sa­tion de ceux­ci dans des lieux mieux adap­tés. En ef­fet, ce n’est pas aux tou­ristes de trou­ver l’of­fice de tou­risme, mais à l’of­fice de ve­nir à leur ren­contre », pour­suit le pré­sident.

Se­lon lui, les lo­caux du bu­reau de Pithiviers, si­tués mail Ouest, bien que prê­tés par la mu­ni­ci­pa­li­té, ne sont pas adap­tés : « Son em­pla­ce­ment, sa taille et son agen­ce­ment ne cor­res­pondent pas aux né­ces­si­tés d’un of­fice de tou­risme ».

Sur les trois com­mu­nau­tés de com­munes ap­pe­lées à vo­ter, seule celle du Pi­thi­ve­rais Gâ­ti­nais s’est op­po­sée : les 55 élus ont vo­té contre ce pro­jet de dé­mé­na­ge­ment dans les an­ciens lo­caux de La Pro­vi­dence, rue de la Cou­ronne à Pithiviers. Ce dé­mé­na­ge­ment au­rait in­duit des tra­vaux et un loyer à fi­nan­cer. Les pré­si­dents des trois com­mu­nau­tés de com­munes se se­raient en­ga­gés à pré­sen­ter cette hausse des coûts à ve­nir (25 cen­times par ha­bi­tant) de fa­çon fa­vo­rable à leurs conseils res­pec­tifs, se­lon le pré­sident de l’of­fice de tou­risme, contac­té suite à ce cour­rier. « Je re­grette de ne pas avoir pu vous ex­pli­quer de vive voix, les rai­sons qui ont pous­sé le co­mi­té de di­rec­tion à de­man­der cette hausse », in­dique­t­il dans son cour­ rier. Sur la ques­tion des dif­fi­cul­tés fi­nan­cières de l’of­fice de tou­risme, un point dé­li­cat abor­dé en con­seil com­mu­nau­taire du Pi­thi­ve­rais et du Pi­thi­ ve­rais Gâ­ti­nais, Maxime Bui­zard­blon­deau as­sure qu’elles sont en passe d’être ré­so­lues. Il ex­plique qu’il ac­cepte la dé­ci­sion des élus, mal­gré la dé­cep­tion. « L’of­fice de tou­risme res­te­ra dans ses lo­caux ac­tuels, au moins jus­qu’à la fin des man­dats en cours. Mais que de temps et d’éner­gie per­dus ! », re­grette­t­il.

« Je compte sur votre im­pli­ca­tion »

Maxime Bui­zard­blon­deau ter­mine son cour­rier en as­su­rant que l’of­fice de tou­risme reste au ser­vice du ter­ri­toire : « Le man­dat que vous m’avez confié me pas­sionne ; avec mes col­la­bo­ra­teurs nous sommes au ser­vice des en­tre­prises, as­so­cia­tions et col­lec­ti­vi­tés pour re­layer et va­lo­ri­ser leurs ac­tions. Vous pou­vez comp­ter sur notre to­tale mo­bi­li­sa­tion », pro­met le pré­sident.

Et d’ajou­ter que les pro­jets pour l’an­née 2019 ain­si que la nou­velle or­ga­ni­sa­tion de l’of­fice de tou­risme, « pour les­quels je compte sur votre im­pli­ca­tion », se­ront pro­chai­ne­ment pré­sen­tés.

Les 55 élus ont vo­té contre ce pro­jet

Maxime Bui­zard-blon­deau ex­plique l’in­té­rêt de ce pro­jet de dé­mé­na­ge­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.