COURCY.

Le Courrier du Loiret - - Au Fil Des Jours - PHI­LIPPE DE LA GRANGE

Bien qu’élue à l’una­ni­mi­té maire de Courcy-aux-loges, lors du conseil mu­ni­ci­pal du vendredi 21 dé­cembre, San­drine Fils est en at­tente d’une dé­ci­sion du tri­bu­nal ad­mi­nis­tra­tif pour va­li­der ou an­nu­ler le scru­tin.

Bien qu’élue à l’una­ni­mi­té, San­drine Fils est en at­tente d’une dé­ci­sion du tri­bu­nal ad­mi­nis­tra­tif pour va­li­der ou an­nu­ler le scru­tin.

Pour­tant élue, vendredi 21 dé­cembre, dans un fau­teuil (à l’una­ni­mi­té des onze conseillers mu­ni­ci­paux) et sous les ap­plau­dis­se­ments du pu­blic, San­drine Fils n’af­fi­chait pas ce sou­rire d’usage quand on rem­porte une vic­toire. Car c’est un bail pré­caire qu’elle a si­gné pour ad­mi­nis­trer la com­mune après la dé­mis­sion de Sté­pha­nie Pal­lu en sep­tembre der­nier.

Son sort et ce­lui de Courcy­aux­loges sont entre les mains du pré­fet et du tri­bu­nal ad­mi­nis­tra­tif ap­pe­lés à va­li­der ou à re­to­quer le scru­tin. San­drine Fils, res­pon­sable du gui­ chet unique à la mai­rie de Pithiviers, ser­vice mu­tua­li­sé avec la com­mu­nau­té de com­munes du Pi­thi­ve­rais (CCDP), est en ef­fet sous le coup d’une in­éli­gi­bi­li­té se­lon l’ar­ticle L231 du code élec­to­ral : il pré­cise que « sont in­éli­gibles les per­sonnes exer­çant une fonc­tion de di­rec­teur, di­rec­teur ad­joint ou chef de ser­vice au sein d’une com­mu­nau­té de com­munes ». Maire par in­té­rim, San­drine Fils avait été contrainte à la dé­mis­sion.

Au­cun des conseillers mu­ni­ci­paux, élus di­manche 16 dé­cembre, n’ayant sou­hai­té se pré­sen­ter, San­drine Fils était donc la seule can­di­date qu’ils ont élue sans état d’âme dans l’at­tente de la dé­ci­sion du tri­bu­nal ad­mi­nis­tra­tif dont l’au­dience est fixée au jeudi 10 jan­vier. « Ils ont vo­té en connais­sance de cause, là­des­sus, il y a eu trans­pa­rence, mais il faut être conscient que cette élec­tion est pré­caire », a sou­li­gné le maire, en re­tra­çant l’af­faire dont elle est vic­time et qui en­trave la bonne marche de la com­mune.

Pour au­tant, deux ad­joints ont été élus et la seule dé­li­bé­ra­tion ins­crite à l’ordre du jour a été ac­tée par le nou­veau conseil mu­ni­ci­pal. Un édi­fice sus­cep­tible de se lé­zar­der si le tri­bu­nal ad­mi­nis­tra­tif dé­ci­dait d’an­nu­ler le scru­tin.

Le conseil mu­ni­ci­pal a élu San­drine Fils, maire de Courcy-aux-loges, et le 1er ad­joint, Pas­cal Dau­dier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.