Pour le sco­laire, on ne change rien

Le Courrier du Loiret - - Au Pays - C. S.

Qui des com­munes ou de la com­mu­nau­té de com­munes du Pi­thi­ve­rais Gâ­ti­nais al­lait prendre à l’ave­nir la com­pé­tence sco­laire ? La ré­ponse à cette ques­tion de­vait être prise avant la fin de l’an­née, d’où une réunion de conseil mer­cre­di 19 dé­cembre à la salle des fêtes de Bois­com­mun.

◗ La ques­tion de la com­pé­tence sco­laire à la com­mu­nau­té de com­munes du Pi­thi­ve­rais Gâ­ti­nais était dé­li­cate à plus d’un titre. En par­ti­cu­lier à cause des dif­fé­rences de pra­tique dans les an­ciennes com­mu­nau­tés de com­munes qui la com­pose au­jourd’hui. Celle des Terres pui­seau­tines exer­çait par exemple cette com­pé­tence de­puis 13 an­nées alors que les écoles étaient gé­rées par des syn­di­cats dans le Beau­nois et par la com­mune nou­velle dans le Ma­le­sher­bois.

Dif­fi­cile donc d’ima­gi­ner har­mo­ni­ser cette ques­tion sans bou­le­ver­ser des fonc­tion­ne­ments com­plexes qui donnent ap­pa­rem­ment sa­tis­fac­tion au­jourd’hui. D’où la dé­ci­sion de la com­mis­sion, an­non­cée par Claude Re­nuc­ci, vice pré­sident en charge des af­faires sco­laires, de ne rien chan­ger au fonc­tion­ne­ment ac­tuel. Le vote de ce 19 dé­cembre confirme donc le main­tien à la CCPG de la com­pé­tence sco­laire pour les seules écoles du Pui­seau­tin.

Un ar­chi­tecte choi­si pour le nou­veau groupe sco­laire de Pui­seaux

Dans le do­maine sco­laire éga­le­ment, l’un des grands pro­jets en cours au sein de la CCPG est la construc­tion d’un nou­veau groupe sco­laire à Pui­seaux. Après avoir sé­lec­tion­né trois dos­siers par­mi les 38 re­çus en juillet der­nier, les élus ont fi­na­le­ment va­li­dé le choix de l’ar­chi­tecte re­te­nu pour la maî­trise d’oeuvre, le ca­bi­net Créa­ture, d’or­léans. Les deux can­di­dats non re­te­nus re­ce­vront une ré­mu­né­ra­tion de 12.000 € HT pour les études ef­fec­tuées pour ce pro­jet es­ti­mé à un peu plus de 3 M€.

Les tra­vaux vont pou­voir re­prendre à Flo­tin

Suite à la mise en li­qui­da­tion ju­di­ciaire en mars d’une des en­tre­prises re­te­nues pour les tra­vaux du do­maine de Flo­tin, à Ni­belle, et à un ap­pel d’offres in­fruc­tueux lan­cé en juillet, un nou­vel ap­pel d’offres a per­mis d’at­tri­buer le mar­ché en deux lots : ce­lui de ma­çon­ne­rie à l’en­tre­prise Bré­gé, de Ma­le­sherbes, seul can­di­dat, pour un mon­tant de 64.722 € HT et le lot ra­va­le­ment à l’en­tre­prise Gâ­ti­nais ra­va­le­ment, pour un mon­tant de 70.231 € HT.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.