Le gi­ra­toire au nord de la ville ver­ra-t-il le jour ?

Le Courrier du Loiret - - La Une - P. L. G.

L’amé­na­ge­ment d’un rond­point est à l’étude à Pithiviers, au car­re­four de la RD 2152 et de la RD 26.

◗ Dans quel sens le prendre ce gi­ra­toire ? L’exis­tence de ce pro­jet a sur­gi au cours du der­nier conseil mu­ni­ci­pal dont An­tho­ny Brosse, ad­joint char­gé de l’ur­ba­nisme et des tra­vaux, as­sure qu’il est « pré­vu par le Dé­par­te­ment de­puis de longues an­nées » ? « Nous, nous ap­puyons sur le bou­ton ».

Si­tué au car­re­four de la RD 2152 (ave­nue du 8mai) et de la RD 26 (route de Pui­seaux), « des routes à tra­fic im­por­tant qu’il faut sé­cu­ri­ser », le fu­tur rond­point a ai­gui­sé l’at­ten­tion de l’op­po­si­tion. Maxime­bui­zard Blon­deau a ré­su­mé d’une phrase : « Il n’y a pas d’ur­gence à ache­ter ces ter­rains. À moins de trou­ver plu­sieurs in­ves­tis­seurs, c’est pré­ma­tu­ré », a­t­il in­si­nué dans une al­lu­sion à la friche de la Croix­fa­laise (l’an­cien In­ter­mar­ché). La dé­li­bé­ra­tion, adop­tée (moins quatre abs­ten­tions et deux votes contre), sou­ te­nait une de­mande d’ac­qui­si­tions fon­cières via l’éta­blis­se­ment pu­blic fon­cier lo­cal in­ter­dé­par­te­men­tal (EPFLI) es­ti­mé à 20.000 €. Car, si la RD 2152 est la « pro­prié­té » du Dé­par­te­ment, plu­sieurs par­celles (en­vi­ron 2.000 m2), « com­po­sées de franges d’es­paces verts d’agré­ment des en­tre­prises ri­ve­raines » (But, Pistes cy­clables, Pres­tiges au­to­mo­biles) in­combent à la ville. Dans l’es­prit des op­po­sants au pro­jet, c’est mettre la char­rue avant les boeufs. À sa­voir que ce gi­ra­toire n’a de sens que si des pro­jets (im­mo­bi­liers ou com­mer­ciaux) fleu­rissent sur la friche, tou­jours en vente, pro­prié­té de But et d’une Pi­thi­vé­rienne.

Plu­sieurs pro­jets qui n’ont pas abou­ti

« Il y a eu une mul­ti­tude de pro­jets qui n’ont pas abou­ti (Éco­quar­tier BoisMé­dor, com­plexe lu­dique re­grou­pant res­tau­rant, dis­co­thèque, bow­ling, salles de jeux… N.D.L.R.) mais grâce à plu­sieurs ini­tia­tives, comme Ac­tion coeur de ville, des opé­ra­teurs re­viennent nous voir à leur de­mande et il n’est pas ex­clu que nous ache­tions le ter­rain », as­sure An­tho­ny Brosse pour qui le pro­jet de rond­point se jus­ti­fie plei­ne­ment. Se­lon lui, après tra­vaux (es­ti­més à 700.000 €), ce gi­ra­toire se­rait opé­ra­tion­nel en 2020.

À voir, puisque Marc Gau­det, le pré­sident du conseil dé­par­te­men­tal, marque le pas lui aus­si. Pour lui, tant que des par­te­naires sé­rieux n’au­ront pas été iden­ti­fiés, le rond­point fe­ra du sur­place.

Les vé­hi­cules contour­ne­ront à l’angle de l’ave­nue du 8 mai et de la route de Pui­seaux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.