Ta­ren­taise et Beau­for­tain

Cha­lets et al­pages pit­to­resques rythment la jour­née au fil de l’Isère et du Do­ron. Et que de contrastes entre la moyenne mon­tagne et la haute Ta­ren­taise !

Le Cycle - - Parcours -

On at­taque d’en­trée le ma­gni­fique Cor­met de Ro­se­lend (1 967 m) avec 20,5 km à 5,6 % (9 % maxi­mum) en re­mon­tant le val­lon des Cha­pieux. Ad­mi­rez plus bas le bar­rage tur­quoise veillé par une vé­né­rable cha­pelle avant de bas­cu­ler dans la val­lée du Do­ron qui ser­pente au pied des ver­doyants al­pages fro­ma­gers de Beau­fort. N’hé­si­tez pas à faire un pe­tit cro­chet par la ci­té mé­dié­vale al­bert­vil­loise de Con­flans. Au fil de l’Isère, en rive gauche d’abord, une ra­pide tran­si­tion mène à Moû­tiers. Cô­toyant de belles fo­rêts, il faut s’em­ployer pour en­chaî­ner les vi­ro­lets me­nant au Villard et à Mont­gi­rod via la cha­pelle de SaintG­rat en une dou­zaine de ki­lo­mètres à 6,5 % (10 % maxi­mum) en culmi­nant à 1 253 m. Va­riante pos­sible en face en al­lant à Notre-Dame-du-Pré (1 308 m), soit 14,2 km à 6,5 % (9 % maxi­mum). À Aime, on passe au pied de la route d’ac­cès à La Plagne pour se his­ser un peu plus loin sur les hau­teurs de la sta­tion de Pei­sey-Nan­croix (1 692 m), puis celles des Arcs (1 737 m) en 14,8 km à 6,5 % (9 % maxi­mum). Pas­sant sous le fu­ni­cu­laire, on plonge vers le lac de la base de loi­sirs. En cas de grosse fa­tigue, sa­chez qu’une voie verte gou­dron­née re­lie en pente douce Aime à Bourg-Saint-Mau­rice.

À Aime, on passe au pied de la route d’ac­cès à La Plage pour se his­ser sur les hau­teurs de la sta­tion des Arcs.

Le Cor­met de Ro­se­lend est l’un des plus beaux cols des Alpes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.