Georges Guy­ne­mer à l’hon­neur… en 2018 !

Laurent Al­ba­ret, se­cré­taire gé­né­ral de l’Aé­ro-Club de France, pré­sente le Grand Prix Lit­té­raire de la vé­né­rable ins­ti­tu­tion qui ré­com­pense une bio­gra­phie in­édite de Georges Guy­ne­mer.

Le Fana de l'Aviation - - À Lire -

Le 14 mai 2018, dans les sa­lons de la rue Ga­li­lée, l’Aé­roC­lub de France a dé­cer­né ses prix lit­té­raires, prix qui ré­com­pen­saient des ou­vrages pu­bliés dans le cou­rant de l’an­née 2017. Cette an­née, le ju­ry, réuni sous la pré­si­dence de Jean-Fran­çois Feuillette, ac­tuel vice-pré­sident de la com­mis­sion His­toire, Art et Lettres de l’Aé­ro- Club de France, a re­çu quelque 150 livres, du ro­man à la bande des­si­née, en pas­sant par l’es­sai historique, le jour­nal de bord, le livre d’en­tre­prise ou en­core la bio­gra­phie. Étude in­édite et re­con­nue pour ses grandes qua­li­tés his­to­riques, c’est fi­na­le­ment une bio­gra­phie pu­bliée aux Édi­tions Fayard, Georges Guy­ne­mer par Jean-Marc Bi­not, qui a re­çu le Grand Prix lit­té­raire de l’Aé­ro-Club de France. Une bio­gra­phie ins­crite plei­ne­ment dans les com­mé­mo­ra­tions du cen­te­naire de la Grande Guerre et qui a re­te­nu l’at­ten­tion du ju­ry : “Il était sans doute temps de re­ve­nir sur le su­jet avec une ap­proche historique plus sé­rieuse et sur­tout plus ob­jec­tive, sou­ligne Jean-Fran­çois Feuillette. Jean-Marc Bi­not a écrit là un ou­vrage qui re­nou­velle tout à fait le su­jet. Ré­di­gé à par­tir d’ar­chives en par­tie in­édites, dont celles de la fa­mille Guy­ne­mer, ce tra­vail dé­passe le stade de l’épo­pée ha­gio­gra­phique pour ap­pro­cher ce­lui de l’his­toire, en sou­li­gnant les condi­tions qui ont per­mis la construc­tion du “mythe Guy­ne­mer”, no­tam­ment une aé­ro­nau­tique mi­li­taire dé­bu­tante à la re­cherche d’une fi­gure de proue et la né­ces­si­té d’une pro­pa­gande po­li­tique qui avait be­soin de fa­bri­quer des hé­ros. L’au­teur nous livre là un tra­vail sé­rieux, un ou­vrage dont nous sommes cer­tains qu’il res­te­ra long­temps le livre de ré­fé­rence sur le su­jet.” Jean-Marc Bi­not, his­to­rien de for­ma­tion, était pré­sent pour l’oc­ca­sion, ra­vi de cette re­con­nais­sance.

Outre ce Grand Prix lit­té­raire de l’Aé­ro-Club de France qui a été bien ac­cueilli par les nom­breux in­vi­tés de la soi­rée – et no­tam­ment par les re­pré­sen­tants de l’ar­mée de l’Air pré­sents –, plu­sieurs ou­vrages ont été ho­no­rés par l’ins­ti­tu­tion. Le Prix de l’Aé­ro-Club de France a ré­com­pen­sé La Pointe du dia­mant, de Yan­nick Piart (Édi­tions Nim­rod), le Prix Charles Doll­fus a été re­mis à Cor­res­pon­dances de Nis­sim de Ca­mon­do (Édi­tions Arts Dé­co­ra­tifs) et le Prix Al­phonse Mal­fan­ti à Cock­pits de Jean-Luc Be­ghin (Édi­tions Pa­quet). Trois di­plômes ont été par ailleurs dé­cer­nés à Pa­ris à la Conquête du ciel de Fré­dé­ric Bo­rel (Édi­tions Pa­ri­gramme), Pi­lo­ter à l’an­cienne de Fa­brice Du­bost (Édi­tion Cé­pa­duès) et Air­craft de Le Cor­bu­sier (Édi­tions Pa­ren­thèses). Une soi­rée dense en ré­com­penses qui s’est ache­vée par de longues dis­cus­sions au­tour d’un cock­tail, comme de cou­tume.

LE MI­ROIR / COLL. FRAN­ÇOIS HERBET

La der­nière pho­to de Georges Guy­ne­mer prise le 9 sep­tembre 1917 dans un camp d’avia­tion belge avant sa dis­pa­ri­tion deux jours plus tard.

Ge Georges Guy­ne­mer Par Jean- Marc Bi­not 396 pages, 24 € Édit Édi­tions Fayard ISBN : 9782213677637

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.