Af­gha­nis­tan : les A-10 sauvent la peau des forces spé­ciales bri­tan­niques

28 juin 2012, Af­gha­nis­tan : l’in­ter­ven­tion conti­nue de plu­sieurs pa­trouilles de A-10 per­met de sau­ver un dé­ta­che­ment de Bri­tan­niques et d’Af­ghans tom­bés dans une em­bus­cade. Un ré­cit du lieu­te­nant-co­lo­nel Paul « Zuc­co » Zur­kows­ki et de son ai­lier, le ma­jor

Le Fana de l'Aviation - - Chapitre 2 -

En juin 2012, l’uni­té de A-10 ha­bi­tuel­le­ment ba­sée à Kan­da­har, dans le sud de l’Af­gha­nis­tan, est dé­pla­cée à Ba­gram. Cette re­mon­tée dans le nord du pays, sur la grande base amé­ri­caine ins­tal­lée à quelques ki­lo­mètres seule­ment de Ka­boul, est dic­tée par l’em­ploi opé­ra­tion­nel des avions. La plu­part des en­ga­ge­ments des avions d’ap­pui amé­ri­cains se font à cette époque dans l’est du pays, à la fron­tière avec le Pa­kis­tan. Par­tir de­puis Ba­gram au lieu de Kan­da­har di­vise par trois le temps de ré­ponse des avions, qui passe de trente à dix mi­nutes seule­ment. Vingt mi­nutes de ga­gnées pour ob­te­nir un ap­pui aé­rien quand on se fait ti­rer des­sus dans un fond de val­lée, ce sont des chances de sur­vie consi­dé­ra­ble­ment aug­men­tées…

Une em­bus­cade sur le che­min du re­tour

Le 28 juin 2012, les A-10C du 104th Figh­ter Squa­dron de la garde na­tio­nale du Ma­ry­land sont donc ins­tal­lés à Ba­gram. Ils forment alors le 104th Ex­pe­di­tio­na­ry Figh­ter Squa­dron, 455th Ex­pe­di­tio­na­ry Ope­ra­tions Group du 455th Air Ex­pe­di­tio­na­ry Wing. Les ap­pa­reils sont ar­ri­vés la pre­mière semaine d’avril 2012, en rem­pla­ce­ment de ceux du 47th FS de Barks­dale, US Air Force Re­serve. Pour le lieu­te­nant- co­lo­nel Paul « Zuc­co » Zur­kows­ki (qui est éga­le­ment le com­man­dant du 104th FS) et son ai­lier, le ma­jor Ch­ris­to­pher « Me­tro » Cis­ne­ros (1), la jour­née pro­met d’être in­té­res­sante : les deux hommes sont « tas­kés » (en­voyés) sur la pro­tec­tion d’une opé­ra­tion conduite par les forces spé­ciales bri­tan­niques du 16th SBS2 aug­men­tées d’un fort contin­gent d’Af­ghans. Au to­tal, plus de 90 hommes dont seize Bri­tan­niques qui sont al­lés cha­touiller les in­sur­gés dans des zones dif­fi­ciles d’ac­cès, dans la pro­vince de Ku­nar, au plus près de la fron­tière avec le Pa­kis­tan. Les troupes ont été in­fil­trées par hé­li­co­ptères et il est pré­vu que des hé­li­co­ptères viennent éga­le­ment les re­cher­cher à l’is­sue. Signe que l’opé­ra­tion est im­por­tante et le ni­veau de risque éle­vé, une pa­trouille de cou­ver­ture est ac­cor­dée. C’est une bonne chose, parce que les 90 hommes vont tom­ber dans une so­lide em­bus­cade sur le che­min du re­tour…

Les deux pre­miers avions du jour sont les A-10C « Hawg 51 » et « Hawg 52 », qui ont dé­col­lé alors qu’il fait en­core nuit. Zuc­co et Me­tro, qui doivent les rem­pla­cer, ont pour in­di­ca­tif « Hawg 55 » et « Hawg 56 ».

La « he­ro picture » : alors qu’il est ba­sé à Ba­gram, quelques ki­lo­mètres au nord de Ka­boul, le lieu­te­nant-co­lo­nel Zur­kows­ki prend la pose de­vant son avion ar­mé de bombes JDAM à gui­dage GPS. (Coll. lieu­te­nant­co­lo­nel Zur­kows­ki)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.