Le Mes­ser­sch­mitt 163 “Ko­met” Pe­tit mais bru­tal

Le Fana de l'Aviation - - Sommaire N° 586 / septembre 2018 - Par Pe­ter Cro­nauer. Tra­duit de l’al­le­mand par Alice Spren­ger.

Pre­mière par­tie. Ren­contre entre la for­mule de l’avion sans queue et le mo­teur- fu­sée pour un chas­seur à très grande vi­tesse.

Pre­mière par­tie. Le Me 163B, vé­ri­table ma­chine in­fer­nale – ses en­trailles ren­fer­maient des in­gré­dients dia­bo­liques – dé­çut les es­poirs pla­cés en lui comme tueur de bom­bar­diers, mais ou­vrit un nou­veau cha­pitre de l’avia­tion.

Fin juillet 1944, des pi­lotes de “Mus­tang” du 359th Figh­ter Group rap­por­tèrent que lors d’une mis­sion d’es­corte de B-17, ils avaient re­mar­qué des traî­nées de conden­sa­tion s’ap­pro­chant à une vi­tesse folle au-dessus de Mer­se­burg, et qu’en­suite les bom­bar­diers au­raient été at­ta­qués par cinq pe­tits avions ex­trê­me­ment ra­pides et ma­niables qu’ils n’avaient en­core ja­mais vus. Il s’agis­sait de Mes­ser­sch­mitt 163, tout à fait nou­veaux. En deux mi­nutes et de­mie exac­te­ment, ils mon­taient à 8 000 ou 10 000 m, voire au-de­là. Ils pou­vaient in­ter­cep­ter à grande vi­tesse une for­ma­tion en­ne­mie et re­ve­nir se po­ser ré­ser­voirs vides, mo­teur éteint, comme des pla­neurs.

Leurs concep­teurs s’étaient en­ga­gés sur un ter­rain vierge à de nom­breux égards, et le ré­sul­tat de leurs tra­vaux fut l’ob­ten­tion de nom­breux re­cords. Pour la pre­mière fois un avion vo­la à plus de 1 000 km/h ; même en mon­tée, ja­mais des pi­lotes n’avaient été pro­pul­sés aus­si vite. Mais ces hommes et ce ma­té­riel se heur­taient aux li­mites de ce qui était fai­sable à l’époque. Le Me 163 met­tait en oeuvre des tech­niques qui ne par­vinrent pas à ma­tu­ri­té, si bien qu’il pro­vo­qua v plus de pertes hu­maines lors de ses es­sais qu’en mis­sion. Mais les pi­lotes qui sur­vé­curent ne pou­vaient v plus se pas­ser de lui. Il pos­sé­dait de très bonnes qua­li­tés de vol, de grandes qua­li­tés aé­ro­dy­na­miques, une ma­nia­bi­li­té et une vé­lo­ci­té in­éga­lées. Mais il ne put ja­mais concré­ti­ser les es­poirs qu’il sus­ci­ta.

DEHLA

Dé­col­ler vite, mon­ter ra­pi­de­ment, tels étaient les prin­cipes qui condui­sirent au chas­seur à mo­teur-fu­sée Me 163.

DR

Le pro­to­type Me 163A V4 at­tei­gnit 1 004,5 km/h le 2 oc­tobre 1941.

DR

Alexan­der Lip­pisch tra­vaillait de­puis le dé­but des an­nées 1920 sur l’aile vo­lante. Le Me 163 fut l’abou­tis­se­ment de ses nom­breuses re­cherches.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.