Ac­tua­li­tés

Le Fana de l'Aviation - - Sommaire -

Le sa­me­di 6 oc­tobre der­nier, le Dou­glas C- 53 “Sky­troo­per” ma­tri­cule 41- 20095, vé­té­ran du Dé­bar­que­ment, a pris son en­vol pour la pre­mière fois de­puis plu­sieurs dé­cen­nies à Beach Ci­ty, dans l’Ohio, ré­com­pen­sant trois an­nées de tra­vail par l’équipe de l’as­so­cia­tion Vin­tage Wings me­née par l’Amé­ri­cain Ja­son Ca­pra. Au terme de ce vol, le bi­mo­teur a re­joint Frank­lin, en Penn­syl­va­nie, où sa res­tau­ra­tion se­ra pour­sui­vie pour le re­mettre dans sa confi­gu­ra­tion au­then­tique de la Deuxième Guerre mon­diale. Il y a trois ans, le pré­sident et fon­da­teur de Vin­tage Wings Inc., Ja­son Ca­pra, tra­ver­sait l’Ohio et tom­ba par ha­sard sur ce qui sem­blait être un Dou­glas C- 53DO “Sky­troo­per” aban­don­né sur un aé­ro­drome en herbe à Beach Ci­ty. In­tri­gué, il no­ta l’im­ma­tri­cu­la­tion, en­tre­prit des re­cherches et dé­cou­vrit que non seule­ment le bi­mo­teur était un vé­té­ran des théâtres d’opé­ra­tions eu­ro­péen et mé­di­ter­ra­néen pen­dant toute la du­rée du conflit, mais qu’il avait éga­le­ment une his­toire in­croyable après- guerre. Construit fin 1941 à San­ta Mo­ni­ca en Ca­li­for­nie, le Dou­glas C- 53DO “Sky­troo­per” ma­tri­cule 41- 20095 fut ré­cep­tion­né par l’US Ar­my Air Corps en jan­vier 1942, puis en­voyé à Bol­ling Field, Wa­shing­ton DC. Il fut alors em­ployé pour dé­fri­cher ce qui al­lait de­ve­nir la route Nord de convoyage des avions amé­ri­cains vers la Grande- Bre­tagne, qui pas­sait par le Groen­land. En juillet 1942, il fut trans­fé­ré à la di­vi­sion Nord At­lan­tique de l’Air Trans­port Com­mand et af­fec­té au trans­port de troupes et de per­son­na­li­tés sur plu­sieurs théâtres d’opé­ra­tions. En no­vembre 1942, le 41- 20095 se re­trou­va ain­si en Afrique du Nord et prit plus tard part à la li­bé­ra­tion de la Si­cile et de l’Ita­lie. Après- guerre, le “Sky­troo­per” in­té­gra les flottes de Da­nish Air­lines et SAS, puis re­tour­na aux États- Unis où il de­vint Bu­ckeye One, l’avion du gou­ver­neur de l’Ohio James Rhodes en 1964. En­thou­sias­mé par ses dé­cou­vertes, Ja­son Ca­pra ras­sem­bla au­tour de lui quelques amis tout aus­si fa­nas, créa l’as­so­cia­tion Vin­tage Wings et lan­ça une cam­pagne de fi­nan­ce­ment par­ti­ci­pa­tif. En fé­vrier 2017, la cam­pagne Save Beach Ci­ty Ba­by ayant été cou­ron­née de suc­cès, l’avion de­vint la pro­prié­té de Vin­tage Wings et les tra­vaux de re­mise en état dé­bu­tèrent : dé­mon­tage de l’in­té­rieur de la ca­bine, res­tau­ra­tion com­plète de l’ins­tru­men­ta­tion du poste de pi­lo­tage, des ra­dios et des pan­neaux de com­mande, ré­fec­tion et ren­toi­lage des gou­vernes, rem­pla­ce­ment des fais­ceaux élec­triques par des neufs, ins­pec­tion en pro­fon­deur des mo­teurs et rem­pla­ce­ment des pièces usées, rem­pla­ce­ment des pneus et des hu­blots, re­mise à neufs des freins, etc. Après avoir tra­vaillé en moyenne deux jours par se­maine de­puis fé­vrier 2017, dans tous les types de con­di­tions mé­téo­ro­lo­giques, en ex­té­rieur, avec l’aide de la branche lo­cale de l’Ex­pe­ri­men­tal Air­craft As­so­cia­tion ( EAA), Ja­son Ca­pra et son équipe ont pu convoyer en vol sans pro­blème le C- 53, 25 ans après son der­nier at­ter­ris­sage, jus­qu’à l’aé­ro­port ré­gio­nal de Frank­lin- Ve­nan­go, dans l’ouest de la Penn­syl­va­nie. Il y se­ra abri­té dans un han­gar cli­ma­ti­sé per­met­tant à l’équipe de Vin­tage Wings de pour­suivre la res­tau­ra­tion en par­te­na­riat avec la sec­tion lo­cale de l’EAA.

GREG MOREHEAD

Le Dou­glas C-53 “Sky­troo­per” ma­tri­cule 41-20095 le 6 oc­tobre der­nier, lors de son vol de convoyage vers Frank­linVe­nan­go Re­gio­nal Air­port, en Penn­syl­va­nie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.