Le Figaro Magazine

LA CABINE DE TÉLÉCONSUL­TATION MÉDICALE

Installée dans les pharmacies ou dans les mairies, elle permet l’accès à un médecin dans les zones dépourvues de praticiens.

- Medadom.com.

Fièvre, mal de gorge, infection urinaire, troubles du sommeil… Pour lutter contre la désertific­ation médicale, l’encombreme­nt des soins ou accélérer l’établissem­ent de diagnostic­s, la start-up Medadom a déployé plus de 1 300 cabines de téléconsul­tation dans des officines françaises ainsi que dans des mairies ou des Ehpad. Muni de sa carte Vitale, d’une carte bancaire et d’un mobile, il est possible de suivre un examen à distance avec un médecin généralist­e en moins de 10 minutes, 7 jours sur 7 entre 8 h et 22 h. Pour cela, la cabine s’appuie sur une caméra HD, un casque audio et un écran tactile doté d’une interface intuitive pour guider le patient tout au long du processus (enregistre­ment, consultati­on, impression de l’ordonnance). Elle inclut également un kit d’hygiène et six dispositif­s médicaux simples à utiliser : stéthoscop­e, oxymètre, thermomètr­e, tensiomètr­e, otoscope (observatio­n du conduit auditif) et dermatosco­pe (dépistage cutané). La start-up précise que 80 % des cas médicaux peuvent être diagnostiq­ués à distance, sans palpation. nécessitan­t un espace limité (0, 34 m²), les cabines trouvent facilement leur place dans les bâtiments publics. infos sur

 ?? ??

Newspapers in French

Newspapers from France