■ Ce qui n’est pas col­lec­té

Le Journal de Gien - - Le dossier du Jdg -

Des Gien­nois pro­fitent de la col­lecte des en­com­brants pour se dé­bar­ras­ser de tout, les trot­toirs res­sem­blant à un vé­ri­table dé­po­toir par en­droits.

Pour­tant, les en­com­brants ré­pondent à une ré­gle­men­ta­tion pré­cise. Sont in­ter­dits : les dé­chets in­dus­triels spé­ciaux, les dé­chets d’équi­pe­ments élec­triques et élec­tro­niques (DEEE : ap­pa­reils élec­tro­mé­na­gers, (HI­Fi, télé, or­di­na­teur, pe­tits et gros ap­pa­reils mé­na­gers, etc.) qui font l’ob­jet d’une ré­cu­pé­ra­tion spé­ci­fique, les dé­chets dan­ge­reux des mé­nages (pro­duits phy­to­sa­ni­taires, pots de pein­tures non vides, sol­vants, etc.). Et éga­le­ment les car­casses ou pièces dé­ta­chées de voi­ture y com­pris les pneu­ma­tiques, très nom­breux cette an­née sur les trot­toirs de Gien. Sans doute, une consé­quence des achats par in­ter­net via des mon­teurs à do­mi­cile alors que dans les ga­rages, ils sont sys­té­ma­ti­que­ment re­cy­clés et gra­tui­te­ment.

Beau­coup d’ob­jets ne ré­pondent plus aux cri­tères des en­com­brants comme les ap­pa­reils élec­tro­mé­na­gers.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.