La ca­bine trans­for­mée en boîte à livres

Le Journal de Gien - - Lorris -

À l’ère du por­table, les ca­bines té­lé­pho­niques sont toutes vouées à dis­pa­raître. Au lieu de se dé­bar­ras­ser de ce mo­bi­lier ur­bain, la mu­ni­ci­pa­li­té d’Éve­lyne Cou­teau a si­gné une conven­tion avec l’opé­ra­teur té­lé­pho­nique Orange per­met­tant de conser­ver ce mo­bi­lier ur­bain et de le mé­ta­mor­pho­ser pour en faire un « es­pace cultu­rel » consa­cré aux livres.

C’est ain­si qu’est née en ce mois de dé­cembre la ca­bine à lire nom­mée « Vil­lage à vivre, vil­lage à livres ». Elle a été dé­co­rée à par­tir de des­sins des en­ fants de l’école pri­maire re­pro­duits par une ar­tiste, agen­cée in­té­rieu­re­ment par un amou­reux du bois, tous deux élus mu­ni­ci­paux.

Pour l a com­mune, l e coût de ce pro­jet ne re­pré­sente que l’achat des ma­té­riaux uti­li­sés. Et le prin­cipe de fonc­tion­ne­ment est simple : des livres sont gé­né­reu­se­ment don­nés et dé­po­sés dans la ca­bine. Ils sont alors en libre ac­cès. Un livre em­prun­té doit être en­suite rap­por­té afin de per­mettre à d’autres de le dé­cou­vrir. Un par­tage de lec­tures pour tous les ha­bi­tants de la com­mune.

La boîte à livres est ins­tal­lée à cô­té de l’école.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.