VÉ­RAN­DAS C’EST L’ALU TO­TAL

On rêve d’une vé­ran­da pour s’agran­dir. On la veut lé­gère et ef­fi­lée. Pas ques­tion qu’elle plombe la façade. La so­lu­tion ? L’alu­mi­nium. Ce ma­té­riau fa­vo­rise son in­té­gra­tion dans l’ha­bi­tat. Pour un cô­té es­thète et so­laire.

Le Journal de la Maison - - Jlm équipement -

ES­PACE ET LU­MIÈRE Chaque an­née en France près de 95 % des vé­ran­das construite­s sont en alu­mi­nium. Le plus souvent de forme rec­tan­gu­laire avec trois cô­tés vi­trés et des pro­fi­lés amin­cis à l’ex­trême, elles laissent en­trer un maxi­mum de lu­mière. Autre atout de l’alu­mi­nium : il au­to­rise des châs­sis cou­lis­sants pour trans­for­mer la vé­ran­da en es­pace mo­du­lable, à ou­vrir ou fer­mer se­lon l’hu­meur et… les ca­prices de la mé­téo. CHOI­SIR SA COU­LEUR Grâce au ther­mo­la­quage, l’alu­mi­nium offre un large choix de teintes et per­met d’in­té­grer une vé­ran­da dans tous les styles ar­chi­tec­tu­raux. Beige, crème et blanc sont les couleurs ve­dette. Sans oublier les fi­ni­tions alu, ar­gent, ano­di­sé et gris. Mais rien ne vous em­pêche d’ima­gi­ner votre vé­ran­da bleue, rouge ou verte ! À moins que vous ne pré­fé­riez la bi­co­lo­ra­tion qui per­met de réa­li­ser des tons dif­fé­rents pour l’in­té­rieur et l’ex­té­rieur. Pour co­or­don­ner d’un cô­té la teinte des pro­fi­lés aux me­nui­se­ries exis­tantes et, de l’autre, au mo­bi­lier et à la dé­co­ra­tion. LE CONFORT EN PLEIN AIR La ver­rière ou le simple jar­din d’hi­ver ne sont plus d’ac­tua­li­té. Au­jourd’hui, la vé­ran­da se conçoit comme une pièce en plus of­frant un confort de vie constant tout au long de l’an­née. In­té­grée au rez-de-chaus­sée, elle par­ti­cipe ac­ti­ve­ment à la ren­ta­bi­li­té éner­gé­tique de la mai­son. Elle se dote de pro­fi­lés à rup­ture de pont ther­mique, de double vi­trage à faible émis­si­vi­té pour pré­ser­ver les ap­ports de cha­leur l’hi­ver, de vi­trages en verre feuille­té de sé­cu­ri­té, de so­lu­tions de pro­tec­tions so­laires et de ven­ti­la­tion pour évi­ter la sur­chauffe en été. Elle peut aus­si s’équi­per d’un sys­tème ré­ver­sible de chauf­fage ou de cli­ma­ti­sa­tion.

À ciel ou­vert. Cette struc­ture mo­du­lable en alu ou en bois de pin sylvestre est idéale pour s’agran­dir et s’of­frir une pièce en plus. La toi­ture ré­trac­table s’ouvre et se ferme sur les cô­tés. « Corradi », Abri­sud, à par­tir de 500 € /m2.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.