Puisaye For­terre vise la réa­li­sa­tion de gros pro­jets

Le Journal du Centre - - Val De Loire -

Lun­di der­nier, le dé­bat d’orien­ta­tion bud­gé­taire a consti­tué l’es­sen­tiel de l’ordre du jour du conseil com­mu­nau­taire de Puisaye For­terre, à la salle des sports far­geau­laise.

« Le ter­ri­toire a be­soin de gros pro­jets, les orien­ta­tions bud­gé­taires doivent ci­bler les in­ves­tis­se­ments struc­tu­rants, plu­tôt qu’un sau­pou­drage, dont l’im­pact fi­nal se­rait li­mi­té en terme de dé­ve­lop­pe­ment. L’ana­lyse en cours donne le tem­po », a dé­cla­ré le pré­sident Jean­Phi­lippe Saul­nier­Ar­ri­ghi.

« On est en re­tard, en raison d’un gros dé­fi­cit de moyens hu­mains. La pé­riode de fu­sion est la­bo­rieuse, une dé­ro­ga­tion a été ac­cor­dée par la pré­fec­ture », en­chaîne JeanLuc Van­daele, vice­pré­sident de la com­mis­sion fi­nances. Avant d’ex­pli­quer les points en aug­ IN­TER­COM­MU­NA­LI­TÉ.

En­fance jeu­nesse. L’ana­lyse pointe l’aug­men­ta­tion des dé­penses de fonc­tion­ne­ment, im­pac­tées no­tam­ment par l’ar­rêt des con­trats ai­dés, les charges de per­son­nel, de 134.707.99 € entre le bud­get pré­vi­sion­nel 2017 et ce­lui de 2018. Les sub­ven­tions aux ac­cueils de loi­sirs as­so­cia­tifs passent de 214.180 € à 414.180 € en 2018. Le centre so­cial de Saint­Amand de­mande une ral­longe de 30.000 €. Les dé­penses des ac­cueils en ré­gie sont éga­le­ment af­fec­tées. Neuf centres de loi­sirs ac­cueillent 2.219 en­fants et dix crèches 460.

École de mu­sique. La vice­pré­si­dente Pas­cale Gros­jean es­time « im­por­tante l’aug­men­ta­tion de 30 % du bud­get de la struc­ture comp­tant un ef­fec­tif de 400 élèves ». Elle dé­nonce le désen­ga­ge­ment du Conseil dé­par­te­men­tal. Des so­lu­tions se­ront pro­po­sées pour la ren­trée de sep­tembre. « On ne peut pas conti­nuer ain­si, 1.000 € par en­fant, c’est beau­coup », même si « la culture est là pour boos­ter le ter­ri­toire ».

Un siège so­cial unique ver­ra le re­cru­te­ment d’un cadre ad­mi­nis­tra­tif ju­ri­dique. Pour fi­nan­cer les 600.000 € de charges glo­bales sup­plé­men­taires, l’aug­men­ta­tion de 2,5 % du mon­tant des quatre taxes ou en­core la ré­par­ti­tion re­ver­sée aux com­munes a sus­ci­té quelques ré­ac­tions né­ga­tives. « Nous avons dé­jà vo­té nos bud­gets », lance Pas­cale de Mau­raige, maire d’Ar­quian. « Je suis le maire d’une com­mune où les ha­bi­tants n’au­ront pas les moyens de payer da­van­tage », re­marque Vincent Du­four, maire de Ron­chères. « Il y a des choix dras­tiques à faire, pour ne pas aug­men­ter la fis­ca­li­té dans un ter­ri­toire aux re­ve­nus mo­destes », ren­ché­rit Mi­chel Cour­tois, maire de la com­mune nou­velle de Char­ny. « On va faire des éco­no­mies et ré­duire la voi­lure sur les dé­penses et les in­ves­tis­se­ments », confirme le pré­sident. ■

Ré­duire la voi­lure sur les dé­penses

Jean-Phi­lippe Saul­nier-Ar­ri­ghi en­tou­ré des vice-pré­si­dents.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.