eTICSS dé­barque dans la Nièvre

La pla­te­forme de co­or­di­na­tion des soins pour le pa­tient en cours de dé­ploie­ment

Le Journal du Centre - - Actualité - Alexan­dra Cac­ci­vio

Be­soin d’une aide à do­mi­cile ? De soins in­fir­miers ? L’ou­til de co­or­di­na­tion des soins, dans le champ du mé­di­co-so­cial, est tes­té dans la Nièvre.

Faire en sorte qu’un pa­tient, lors­qu’il sort de l’hô­pi­tal, puisse ren­trer chez lui dans de bonnes condi­tions avec, se­lon ses be­soins, un ser­vice de re­pas li­vrés à do­mi­cile, une aide­soi­gnante qui vient l’ai­der ou une in­fir­mière qui a été pré­ve­nue : c’est ce que per­met un nou­vel ou­til, bap­ti­sé eTICSS (ter­ri­toire in­no­vant co­or­don­né san­té­so­cial), que l’Agence ré­gio­nale de san­té (ARS) a bâ­ti et tes­té, d’abord dans le nord de la Saône­et­Loire puis, au­jourd’hui, dans la Nièvre et dans le Doubs. Fin mai, « le cap des 3.000 pa­tients a été fran­chi », in­dique l’ARS.

85 % des adhé­rents ont plus de 70 ans

Con­crè­te­ment, eTICSS est une pla­te­forme où le pa­tient ins­crit pos­sède un dos­sier de co­or­di­na­tion in­for­ma­ti­sé. L’hô­pi­tal, par exemple, y verse les ré­sul­ tats d’ana­lyse utiles pour le mé­de­cin trai­tant en même temps qu’une lettre de sor­tie.

eTICSS est dif­fé­rent du dos­sier mé­di­cal par­ta­gé (DMP) dont le gou­ver­ne­ment a an­non­cé le dé­ploie­ment cette an­née. Le DMP, qui consti­tue une sorte de car­net de san­té nu­mé­rique, est « un ou­til de par­tage ». Le par­tage ne consti­tue ce­pen­dant que « la pre­mière étape d’une co­or­di­na­tion », dit Cé­dric Du­bou­din, di­rec­teur de l’in­no­va­tion à l’ARS. Pour per­mettre la co­or­di­na­tion, eTICSS contient « beau­coup de don­nées struc­tu­rées » et ana­ly­sées plu­tôt qu’une somme de do­cu­ments. Il per­met, par exemple, de dres­ser « une courbe d’évo­lu­tion san­guine ».

Dans la Nièvre, ce sont les co­or­di­na­teurs du Paer­pa (*) qui, pour l’ins­tant, sont les prin­ci­paux uti­li­sa­teurs de la pla­te­forme. La cible pre­mière d’eTICSS sont les pa­tients « com­plexes », pris en charge à do­mi­cile par l’en­semble des pro­fes­sion­nels du champ mé­di­cal et so­cial. Pour cer­taines per­sonnes, « nous avons re­cen­sé jus­qu’à trente in­ter­ve­nants », qui ont ac­cès à la pla­te­forme, sou­ligne Ber­trand Le Rhin, ma­na­ger gé­né­ral du pro­jet eTICSS.

Se­lon le pre­mier bi­lan, 85 % des bé­né­fi­ciaires d’eTICSS ont plus de 70 ans. Les deux tiers sont des femmes. Leurs prin­ci­paux pro­blèmes tiennent à leur in­ca­pa­ci­té à réa­li­ser les ac­ti­vi­tés de base de la vie quo­ti­dienne et à leur manque de mo­bi­li­té. ■

(*) Par­cours de san­té des per­sonnes âgées en risque de perte d’au­to­no­mie.

PHO­TO D’ILLUS­TRA­TION STÉ­PHA­NIE PA­RA

OU­TIL. La plate-forme eTICSS s’ajoute au dos­sier mé­di­cal par­ta­gé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.