Une gra­duate school

Le Journal du Centre - - Actualité -

En oc­tobre 2017, l’uni­ver­si­té de Bour­gogne­Fran­cheCom­té (UBFC) ob­te­nait les fi­nan­ce­ments de l’État, à hau­teur de 13 mil­lions d’eu­ros, dans le cadre de son ap­pel à pro­jet sur les “écoles uni­ver­si­taires de re­cherche” (EUR). L’ob­jec­tif de ces EUR : créer, en France, l’équi­valent des gra­duate schools, en as­so­ciant à la for­ma­tion les or­ga­nismes de re­cherche, en dé­ve­lop­pant “une forte di­men­sion in­ter­na­tio­nale” dans les cur­sus pro­po­sés et en en­tre­te­nant “des liens étroits avec les ac­teurs éco­no­miques”.

En Bour­gogne­Franche­Com­té, neuf mas­ters consti­tuent pour l’heure cette EUR, au­tour des la­bo­ra­toires de re­cherche Fem­to­ST, Ins­ti­tut Car­not de Bour­gogne et Ins­ti­tut de ma­thé­ma­tiques de Bour­gogne. “La gra­duate school dé­mar­re­rait avec 100 étu­diants en pre­mière an­née de mas­ter”, dès septembre 2018, et avec une cen­taine de nou­veaux doc­to­rants par an, pré­cise Laurent Lar­ger, di­rec­teur de Fem­to­ST et co­por­teur du pro­jet, dont le lan­ce­ment of­fi­ciel s’est dé­rou­lé le 6 juin. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.