AU-DELÀDES ESPERANCES

Le Monde du Plein Air - - ESSAI AUTO -

Il y a en­core un an, la mo­to­ri­sa­tion d’un tel mo­dèle au­rait été plé­bis­ci­tée en die­sel. Au­jourd’hui, les choses ont bien chan­gé et même pour un vé­hi­cule fa­mi­lial, c’est l’es­sence qui pré­vaut. Nul ne sait dé­sor­mais qui a vrai­ment rai­son. Cô­té pol­lu­tion rien n’est prou­vé et sur le plan éco­no­mique, pas sûr qu’une ver­sion es­sence de pe­tite cy­lin­drée ap­porte une réelle so­lu­tion par rap­port à un die­sel de concep­tion ré­cente. Dé­ve­lop­pé du­rant 4 ans avec les in­gé­nieurs de Mer­cedes, ce mo­teur a pour am­bi­tion de rem­pla­cer l’an­cien TCe 1,2 l de­ve­nu ob­so­lète et d’amé­lio­rer les ren­de­ments afin de ré­duire de fa­çon dras­tique la consom­ma­tion de car­bu­rant pour li­mi­ter les émis­sions pol­luantes. Tou­te­fois, alors que PSA s’est ré­cem­ment tour­né vers des mo­teurs trois cy­lindres pour li­mi­ter la pol­lu­tion, Re­nault a pré­fé­ré une tech­no­lo­gie plus conven­tion­nelle en conser­vant une ar­chi­tec­ture quatre cy­lindres. Pour at­teindre les ob­jec­tifs du ca­hier des charges im­po­sés pour la nais­sance de ce nou­veau 1,3 l TCe 160, d’une part, la pres­sion d’in­jec­tion a été aug­men­tée à 250 bars et, d’autre part, une nou­velle tech­no­lo­gie per­met­tant de pi­lo­ter les sou­papes d’ad­mis­sion et d’échap­pe­ment en fonc­tion des sol­li­ci­ta­tions du mo­teur a été in­tro­duite. Ces in­no­va­tions ont per­mis d’amé­lio­rer le couple mais aus­si l’agré­ment de conduite, en au­to­ri­sant de meilleures re­prises. Ce groupe 1,3 l se dé­cline en 115, 140 et 160 ch. Il est évident que

c’est cette der­nière ver­sion qui est la plus pro­met­teuse pour trac­ter, bien que la pe­tite cy­lin­drée soit d’em­blée un han­di­cap. Nos pre­miers ki­lo­mètres sont réa­li­sés en so­lo et ce nou­veau mo­teur semble al­ler comme un gant à notre Grand Scé­nic. La conduite est douce, les pas­sages de vi­tesses se font tout en sou­plesse et les mon­tées en ré­gime s’opèrent sans la moindre dif­fi­cul­té. Nos a prio­ri de dé­part s’ef­facent donc sans hé­si­ta­tion, d’au­tant que la boîte est ré­ac­tive, avec des pas­sages de rap­ports qui n’obligent pas à trop mon­ter dans les tours. Reste que pour l’heure, notre es­sai s’ef­fec­tue avec un seul pas­sa­ger et que le vé­hi­cule risque de se mon­trer plus à la peine avec sept per­sonnes à bord et leurs ba­gages. Pour notre es­sai en trac­tion, nous avons at­te­lé une Ca­ra­ve­lair An­tares Style 400 af­fi­chant un poids à vide de 842 kg et un PTAC maxi­mum de 1 300 kg, ce qui reste très in­fé­rieur au 1 850 kg de poids re­mor­quable au­to­ri­sé avec re­port de charge. En outre, la lar­geur de 2,10 m de ce mo­dèle li­mite la prise au vent, ce qui fa­ci­lite bien évi­dem­ment cet exer­cice en conduite at­te­lée. Le couple ob­te­nu à bas ré­gime per­met de dé­col­ler la charge sans trop de dif­fi­cul­té et d’at­teindre ra­pi­de­ment la vi­tesse de croi­sière de

80 km/h sur la route na­tio­nale que nous em­prun­tons. Mais, c’est dès que le re­lief s’ac­cen­tue que nous res­sen­tons la fai­blesse de notre mo­to­ri­sa­tion. A cette oc­ca­sion, pour notre con­fort, nous au­rions ap­pré­cié d’avoir des pa­lettes au vo­lant pour for­cer dans cer­tain cas le pas­sage des vi­tesses, ce qui per­met d’amé­lio­rer les per­for­mances tout en li­mi­tant la mon­tée dans les tours et ain­si per­mettre au mo­teur de mieux res­pi­rer. Ce­ci étant, eu égard aux li­mi­ta­tions de vi­tesses qui nous sont im­po­sées avec cet at­te­lage – dont no­tam­ment 90 km/h sur au­to­route – compte te­nu de notre PTRA su­pé­rieur à 3 500 kg, la faible cy­lin­drée n’est plus réel­le­ment un han­di­cap et ce 1,3 l de 160 ch s’adapte par­fai­te­ment à la si­tua­tion, d’au­tant que pour res­ter dans des consom­ma­tions rai­son­nables en trac­tion, il fau­dra né­ces­sai­re­ment sa­voir li­mi­ter ses ar­deurs sur l’ac­cé­lé­ra­teur.

Dans cette ver­sion longue, le Scé­nic a presque le ga­ba­rit d’un Es­pace. Une al­lure élé­gante qui le re­met bien dans la course face à ses concur­rents.

Le Re­nault Scé­nic long se dote d’un tout nou­veau mo­teur es­sence dé­ve­lop­pé en par­te­na­riat avec Mer­cedes. Ce 1,3 l pro­dui­sant 160 ch est as­so­cié à la boîte au­to­ma­tique sé­quen­tielle EDC sept rap­ports. La ques­tion qui se pose est de sa­voir si cette ver­sion, bien que puis­sante, mais de faible cy­lin­drée, est ca­pable de trac­ter.

Le poids trac­table an­non­cé de 1850 kg est un peu am­bi­tieux pour un mo­teur de si pe­tite cy­lin­drée. On ten­te­ra de s’en te­nir à 1100/1200 kg maxi pour gar­der un bon agré­ment de conduite.

La grande ta­blette cen­trale, qui re­groupe l’es­sen­tiel des in­for­ma­tions, bé­né­fi­cie d’une pré­sen­ta­tion très soi­gnée, sur­tout en fi­ni­tion Ini­tiale Pa­ris

Très bonne te­nue de route mais des re­prises un peu la­bo­rieuses en charge.

L’en­semble mo­teur/boîte au­to à sept rap­ports est co­hé­rent et très con­for­table à l’usage.

Dé­ve­lop­per 160 ch, une puis­sance ho­no­rable avec un mo­teur de 1,3 l, c’est la ten­dance du mo­ment et la seule so­lu­tion pour faire bais­ser les émis­sions pol­luantes.

Cô­té ran­ge­ment, ha­bi­ta­bi­li­té et vo­lume du coffre, le grand Scé­nic ré­pon­dra aux at­tentes d’une fa­mille nom­breuse.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.