Por­tage sa­la­rial in­ter­na­tio­nal

En­tre­prendre ailleurs et au­tre­ment, le conseil en plus grâce à cer­taines so­cié­tés de por­tage spé­cia­li­sées

Le Nouvel Économiste - - LA UNE - SAN­DRINE LANA

À l’in­ter­na­tio­nal aus­si, la so­lu­tion du por­tage sa­la­rial al­lie la li­ber­té de mou­ve­ment chère aux en­tre­pre­neurs à la sé­cu­ri­té du sa­la­riat dé­fi­nie par le droit fran­çais. Sur un mar­ché mon­dia­li­sé, il peut s’ins­crire dans la stra­té­gie d’une en­tre­prise sou­hai­tant at­ta­quer ra­pi­de­ment de nou­veaux mar­chés, grâce par exemple à l’ap­pui de consul­tants se­niors en quête de mo­bi­li­té et de sé­cu­ri­té.

Por­ter une fi­lière à l’in­ter­na­tio­nal, ex­por­ter son sa­voir-faire, y ef­fec­tuer une mis­sion de courte du­rée ou dé­mar­rer une col­la­bo­ra­tion avec une en­tre­prise étran­gère… sans créer de so­cié­té. Le por­tage sa­la­rial in­ter­na­tio­nal per­met d’ex­pé­ri­men­ter un concept ou faire va­loir ses com­pé­tences à l’étran­ger, tout en li­mi­tant les dé­marches ad­mi­nis­tra­tives et en as­su­rant ses ar­rières.

La so­lu­tion se dé­ve­loppe de­puis une tren­taine d’an­nées en France et tend à s’im­po­ser dans les pres­ta­tions mul­ti­na­tio­nales pour des mis­sions courtes et lorsque l’ex­pa­tria­tion n’est pas une op­tion. L’en­tre­pre­neur qui four­nit une pres­ta­tion de ser­vices ici ou à l’étran­ger pré­serve ses avan­tages so­ciaux (sé­cu­ri­té so­ciale, as­su­rance chô­mage, re­traite) en France en sous­cri­vant un CDD ou même un CDI “por­té”. La so­cié­té de por­tage rem­pli­ra pour lui les obli­ga­tions lé­gales, fis­cales et ad­mi­nis­tra­tives. Mon­dia­li­sa­tion oblige, cette op­tion sé­duit de nom­breux cadres moins at­ta­chés à leur sta­tut qu’à leur in­dé­pen­dance d’ac­tion dans di­vers do­maines de pres­ta­tions in­tel­lec­tuelles. Pour Jé­ré­my Chas­sagne, di­rec­teur d’Ad­vi­zium, “le por­tage sa­la­rial se­ra le stan­dard du mar­ché de l’em­ploi de de­main. Ce mo­dèle al­lie confort, sé­cu­ri­té et op­ti­mi­sa­tion de la per­for­mance. Pour le client étran­ger qui ne sait sou­vent par comment s’y prendre, le por­tage sim­pli­fie les choses. Il offre un cadre plus sé­cu­ri­sant”.

Ce sta­tut de sa­la­rié por­té, “c’est pour l’en­tre­prise cliente la pos­si­bi­li­té d’agir tout de suite, sans de­voir re­cru­ter un di­rec­teur fi­nan­cier, un res­pon­sable des res­sources hu­maines ou un comp­table en cas d’im­plan­ta­tion à l’étran­ger”, ex­plique Da­niel Par­do, di­rec­teur de Flexien­tre­pre­neur – terme qu’il pré­co­nise pour par­ler de ses clients-sa­la­riés en por­tage. “Le por­tage sa­la­rial re­pose sur un contrat de pres­ta­tion de ser­vices qui laisse la flexi­bi­li­té d’être in­ter­rom­pu par les deux par­ties tout en per­met­tant à l’en­tre­pre­neur-sa­la­rié de co­ti­ser à l’as­su­rance re­traite, au chô­mage,… tan­dis qu’en créant son en­tre­prise, toute pro­tec­tion so­ciale s’ar­rê­te­rait en cas de perte de son client étran­ger”,

com­plète-t-il.

Ou­til de mo­bi­li­té

Il est aus­si une op­por­tu­ni­té pour celles et ceux en ca­pa­ci­té et dans le de­voir d’être mo­biles ra­pi­de­ment. Un consul­tant en dé­ta­che­ment via le por­tage offre une grande ré­ac­ti­vi­té pour le client fi­nal. “Le contrat de pres­ta­tion peut être éta­bli en quelques jours pour l’Union eu­ro­péenne”, ex­plique Jé­ré­my Chas­sagne d’Ad­vi­zium. L’éta­blis­se­ment d’un contrat peut al­ler de quelques heures à quelques se­maines en fonc­tion de la du­rée de la pres­ta­tion (s’agit-il d’un dé­ta­che­ment d’une du­rée in­fé­rieure à trois mois ou d’une mu­ta­tion qui s’im­pose lors d’une mis­sion pro­lon­gée ?), la

Mon­dia­li­sa­tion oblige, cette op­tion sé­duit de nom­breux cadres moins at­ta­chés à leur sta­tut qu’à leur in­dé­pen­dance d’ac­tion dans di­vers do­maines de pres­ta­tions in­tel­lec­tuelles

“Pour le client étran­ger qui ne sait sou­vent par comment s’y prendre, le por­tage sim­pli­fie les choses. Il offre un cadre plus sé­cu­ri­sant.” Jé­ré­myChas­sagne, Ad­vi­zium.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.