Cette tech­nique fi­nan­cière peut être par­ti­cu­liè­re­ment utile pour les so­cié­tés qui sou­haitent fi­dé­li­ser leurs four­nis­seurs en les ré­glant ra­pi­de­ment

Le Nouvel Économiste - - DOSSIERS -

Af­fac­tu­rage four­nis­seur, af­fac­tu­rage in­ver­sé ou re­verse fac­to­ring, trois ap­pel­la­tions pour une so­lu­tion de fi­nan­ce­ment ap­pa­rue au cours des an­nées 1980. Très ré­pan­du dans les pays an­glo-saxons, “l’af­fac­tu­rage in­ver­sé per­met à une en­tre­prise de de­man­der à un fac­tor de payer son four­nis­seur, deux jours maxi­mum après la li­vrai­son”, rap­pelle Oli­vier Bur­dey­ron, di­ri­geant d’Af­fac­tas­sur. En ef­fet, c’est l’af­fac­tu­reur qui va se char­ger de l’avance des fonds, avant de se re­tour­ner contre l’en­tre­prise pour être rem­bour­sé à échéance de sa fac­ture four­nis­seur, moyen­nant bien évi­dem­ment une com­mis­sion. Cette tech­nique fi­nan­cière peut être par­ti­cu­liè­re­ment utile pour les so­cié­tés qui sou­haitent fi­dé­li­ser leurs four­nis­seurs en les ré­glant ra­pi­de­ment. D’après les spé­cia­listes in­ter­ro­gés, l’af­fac­tu­rage in­ver­sé sus­cite de plus en plus l’in­té­rêt chez les chefs d’en­tre­prise qui ont be­soin de sé­cu­ri­ser leurs ap­pro­vi­sion­ne­ments, sans pour au­tant avoir à faire face à d’éven­tuels pro­blèmes de tré­so­re­rie. Il faut dire que cette tech­nique bé­né­fi­cie à l’en­semble des par­ties pre­nantes. En ef­fet, grâce à ce mé­ca­nisme, le four­nis­seur op­ti­mise la ges­tion de son propre compte clients, tout en per­met­tant à l’en­tre­prise de sé­cu­ri­ser ses sources d’ap­pro­vi­sion­ne­ment. Preuve en est, les dé­pu­tés viennent de dé­po­ser en Com­mis­sion spé­ciale de l’As­sem­blée na­tio­nale un nou­vel amen­de­ment pour fa­vo­ri­ser l’af­fac­tu­rage in­ver­sé. Leur ob­jec­tif est de sou­la­ger la ges­tion de tré­so­re­rie des en­tre­prises, et no­tam­ment celles des PME. D’ailleurs, cet amen­de­ment, in­té­gré dans le pro­jet de loi Pacte (Plan d’ac­tion pour la crois­sance et la trans­for­ma­tion des en­tre­prises) de­vrait être vo­té d’ici la fin de l’an­née 2018.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.