À terme, les al­go­rithmes de Google ne de­vraient plus uti­li­ser que la ver­sion mo­bile du conte­nu d’un site pour ses clas­se­ments

Le Nouvel Économiste - - DOSSIERS -

Faut-il créer une ap­pli­ca­tion mo­bile na­tive ou une ap­pli­ca­tion web ? L’ap­pli­ca­tion na­tive est une ap­pli­ca­tion que l’on té­lé­charge (par exemple sur l’Apple Sore ou le Play Store de Google) et que l’on ins­talle en­suite sur son smart­phone ou sur sa ta­blette, comme un lo­gi­ciel sur son or­di­na­teur. La Web app est quant à elle ni plus ni moins qu’un site In­ter­net créé ex­clu­si­ve­ment pour les ter­mi­naux mo­biles. Une simple connexion in­ter­net suf­fit. Pas be­soin de té­lé­char­ge­ment. Add­myApp pro­pose la créa­tion d’ap­pli­ca­tions mo­biles hy­brides. “Elles fonc­tionnent via les tech­no­lo­gies web (HTML et CSS prin­ci­pa­le­ment). Ce­la nous per­met d’uti­li­ser le même code pour An­droid et Apple, ex­plique Thomas Oli­vier, fon­da­teur de Add­myApp. Je pense que les so­lu­tions ‘hy­brides’ sont les plus adap­tées aux TPE dans la me­sure où elles re­pré­sentent le choix le plus éco­no­mique et le plus simple. Dans le cadre d’une ap­pli­ca­tion à faire soi-même, c’est ce que l’on re­cherche en prio­ri­té. En re­vanche, il est évident que ce­la in­duit des contraintes (per­for­mance, er­go­no­mie, adap­ta­bi­li­té, etc.) qui n’existent pas dans une ap­pli­ca­tion na­tive.”

GoodBar­ber pro­pose des ap­pli­ca­tions na­tives et des “Pro­gres­sive Web Apps”, qui bé­né­fi­cient des fonc­tion­na­li­tés jusque-là ré­ser­vées aux apps na­tives, car “le web a mué et les tech­no­lo­gies web ont pro­gres­sé”, sou­ligne Jé­rôme Gra­na­dos, di­rec­teur mar­ke­ting de GoodBar­ber. Les pro­gres­sive web apps peuvent être ain­si exé­cu­tées sur n’im­porte quel ter­mi­nal, et ont la ca­pa­ci­té de s’adap­ter to­ta­le­ment à l’écran sur le­quel elles se­ront lues. Elles dis­posent éga­le­ment de la pos­si­bi­li­té d’ac­ti­ver des no­ti­fi­ca­tions push. Se­lon GoodBar­ber, leur dé­ve­lop­pe­ment de­vrait se pour­suivre car à terme, les al­go­rithmes de Google ne de­vraient plus uti­li­ser que la ver­sion mo­bile du conte­nu d’un site pour clas­ser ses pages.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.