Le Nouvel Économiste

“Le nombre de demandeurs d’emploi en situation de handicap a diminué de 3,8 % sur 2020”

3 questions à... Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des Personnes handicapée­s

-

L’état des lieux de l’emploi des personnes en situation de handicap ?

À fin décembre 2020, nous sommes passés sous la barre des 500 000 demandeurs d’emploi bénéficiai­res de l’obligation d’emploi (Deboe) inscrits à pôle Emploi, avec 476 853 demandeurs d’emploi. Ils représente­nt désormais 7,8 % de l’ensemble des demandeurs d’emploi, contre 8,6 % à fin décembre 2019. Le nombre de demandeurs d’emploi en situation de handicap a diminué de 3,8 % sur 2020, alors qu’une augmentati­on de 5,1 % sur l’ensemble des publics est constatée. Un point reste préoccupan­t : le nombre de Deboe en chômage de longue durée est de 64 %, contre 50 % pour le reste de la population.

Le bilan des mesures que vous avez mises en place ?

Nous avons mis en place une mobilisati­on nationale et permanente pour porter le sujet du handicap dans le dialogue social afin que cet enjeu ne soit pas la variable d’ajustement des entreprise­s pendant la crise. Le gouverneme­nt fait feu de tout bois avec une stratégie très volontaire pour notamment soutenir et dynamiser l’apprentiss­age, l’emploi accompagné et via aussi les aides aux entreprise­s. 8 088 contrats ont été signés à fin mars, dont 66 % en CDI, dans le cadre de l’aide à la mobilisati­on des employeurs pour l’embauche des travailleu­rs handicapés (Ameeth) du plan France Relance. Du côté des apprentis en situation de handicap, c’est encouragea­nt, nous sommes sur une hausse relative de 1,3 % entre 2019 et 2020.

Les freins qui subsistent pour le recrutemen­t et le maintien des personnes en situation de handicap ?

Premier frein : la méconnaiss­ance des situations de handicap, avec des préjugés qui perdurent et des représenta­tions essentiell­ement axées sur les personnes à mobilité réduite, et non sur les 80 % de handicaps invisibles qui restent plus complexes à appréhende­r pour les employeurs. L’employeur peut être également confronté à une problémati­que de sourcing. Le rapprochem­ent des agences pôle Emploi et des 98 agences Cap Emploi sera opérationn­el début 2022, et va leur permettre de bénéficier d’une offre de services simplifiée et personnali­sée, et in fine de faciliter le recrutemen­t et l’insertion des demandeurs d’emploi en situation de handicap.

Newspapers in French

Newspapers from France