« Je ne suis mi­nistre que depuis deux jours… »

Fran­çoise Nys­sen, mi­nistre de la Culture

Le Parisien (Essonne) - - Loisirs - PAR SAN­DRINE BAJOS

On l’at­ten­dait dans les paillettes du Festival de Cannes. C’est le po­pu­laire parc de la Villette, dans l’Est pa­ri­sien, que la nou­velle mi­nistre de la Culture, l’édi­trice Fran­çoise Nys­sen, 65 ans, a choi­si pour sa pre­mière sor­tie of­fi­cielle. « C’était im­por­tant de ve­nir sur un lieu où je pou­vais ren­con­trer des ac­teurs du monde cultu­rel mais aus­si des en­fants. La Villette, ce sont les sciences, la mu­sique, des ex­po­si­tions, des jar­dins… de quoi nour­rir le cer­veau des petits pour en faire des adultes res­pon­sables. »

DIA­LOGUE AVEC DES PETITS

La mi­nistre a sillon­né l’im­mense site plu­riel : l’ex­po « Afrique » à la Grande Halle, une ré­pé­ti­tion de col­lé­giens dan­seurs… Croi­sant des en­fants de ma­ter­nelle, la voi­là, cha­leu­reuse en diable, qui en­tame une conver­sa­tion sur… les vers de terre et leur im­por­tance pour sau­ver la pla­nète.

In­ter­ro­gée sur sa feuille de route, Fran­çoise Nys­sen l’a joué mo­deste. « J’ai beau­coup de choses à dé­cou­vrir. Je ne suis mi­nistre que depuis deux jours… » Et celle qui, la se­maine der­nière en­core, n’oeu­vrait qu’à Arles (siège de sa mai­son d’édi­tion Actes Sud), d’in­sis­ter : « Si j’ai ac­cep­té ce poste, c’est parce que le gouvernement a vrai­ment en­vie de tra­vailler sur l’ac­cès à la culture dès la pe­tite en­fance. » Sans doute est-ce pour ce­la que la mi­nistre a sa­lué la vo­lon­té d’Em­ma­nuel Ma­cron de gar­der ou­vertes les bi­blio­thèques plus tard, tous les jours. « Une me­sure pri­mor­diale car elles per­mettent de s’en­ri­chir et de créer du lien so­cial. »

Pa­ris (XIXe), hier. La mi­nistre lors de sa vi­site à la Villette.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.