REVOILÀ LE GÉ­NÉ­RAL SOUBELET

Le Parisien (Essonne) - - Politique -

BER­TRAND SOUBELET (photo ci-contre), le gé­né­ral ex-nu­mé­ro 3 de la gen­dar­me­rie dé­mis de ses fonc­tions (sous Hol­lande) pour avoir dit ce qu’il pen­sait de la sé­cu­ri­té na­tio­nale lors d’une au­di­tion à l’As­sem­blée, re­prend du ser­vice. Il avait un temps re­joint En Marche ! et sou­te­nu le can­di­dat Ma­cron, avant d’être dé­çu par ce nou­veau par­ti et d’en cla­quer la porte. Cap à droite dé­sor­mais, puisque le gé­né­ral va de­ve­nir vice-pré­sident du mou­ve­ment Ob­jec­tif France, créé par l’en­tre­pre­neur Ra­fik Sma­ti, un an­cien proche de Fran­çois Fillon. Sous l’égide de Sma­ti et Soubelet, le jeune mou­ve­ment compte « pe­ser dans la re­com­po­si­tion po­li­tique à droite » et pré­sen­te­ra des can­di­dats aux mu­ni­ci­pales de 2020.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.