On est à l’heure al­le­mande

Le Parisien (Essonne) - - FAIT DU JOUR -

Non, notre dé­cou­page ac­tuel n’a pas été in­ven­té par Va­lé­ry Gis­card d’Es­taing, en 1976, pour faire des éco­no­mies d’éner­gie, mais… sous l’Oc­cu­pa­tion. Pen­dant la Se­conde Guerre mon­diale, Pa­ris est mis à l’heure de Ber­lin, soit une heure de plus que celle du mé­ri­dien de Green­wich, uti­li­sée de­puis 1911. En 1945, un dé­cret met un terme au chan­ge­ment d’heure… re­mis au goût du jour trente ans plus tard. Ali­gnant de nou­veau la France sur l’Al­le­magne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.