Ca­the­rine De­neuve veille tou­jours sur Mé­ré­ville

Le Parisien (Essonne) - - ESSONNE - C.CH.

DE­PUIS UN AN, l’ac­trice est la mar­raine de Mé­ré­ville. Ca­the­rine De­neuve a ré­di­gé la pré­face d’un livre consa­cré au do­maine qui se­ra pré­sen­té au­jourd’hui à l’oc­ca­sion des Jour­nées du pa­tri­moine et de vi­sites ex­cep­tion­nelles du parc et du châ­teau. « En ac­cep­tant de de­ve­nir la Mar­raine de ce lieu, je sou­haite ap­por­ter mon sou­tien à la res­tau­ra­tion de ce mer­veilleux do­maine, écrit Ca­the­rine De­neuve. Pour ce­la, le pro­jet du dé­par­te­ment de l’Es­sonne de le rou­vrir au pu­blic et le re­mettre en va­leur grâce au concours de nou­veaux mé­cènes m’ap­pa­raît comme la juste contri­bu­tion de notre temps à la poé­sie d’un monde éva­noui. » Poé­tique in­tro­duc­tion d’un très bel ou­vrage. Ga­briel Wick, his­to­rien des jar­dins, et Eric San­der, pho­to­graphe, se sont pen­chés sur l’his­toire de ce jar­din créé à la fin du XVIIIe par Fran­çois-Jo­seph Bé­lan­ger et Hu­bert Ro­bert. De quoi convaincre les do­na­teurs de par­ti­ci­per au mé­cé­nat lan­cé pour le pont aux boules d’or. Une des opé­ra­tions ins­crites dans un plan de res­tau­ra­tion de 2,3 M€.

▣ « Le do­maine de Mé­ré­ville, re­nais­sance d’un jar­din », de Ga­briel Wick et Eric San­der, aux édi­tions des Fa­laises. 96 p. Ta­rif : 15 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.