Le chauf­fard écope de quatre ans ferme

Condui­sant sans per­mis, ivre, sous l’em­prise de stu­pé­fiants, dans une voi­ture vo­lée, le mul­ti­ré­ci­di­viste avait griè­ve­ment bles­sé deux per­sonnes sur l’au­to­route A 6.

Le Parisien (Essonne) - - VOTRE DÉPARTEMENT - PAR SÉBASTIEN MORELLI

« CES FAITS SONT d’une gra­vi­té ex­cep­tion­nelle, gronde le pré­sident du tri­bu­nal. Ca­rac­té­ri­sés par un mé­pris de la vie et de la sé­cu­ri­té d’au­trui to­ta­le­ment in­to­lé­rable. » Le chauf­fard, qui com­pa­rais­sait libre de­vant le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel d’Evry hier, est re­par­ti me­nottes aux poi­gnets di­rec­tion Fleu­ry-Mé­ro­gis. Kha­led, 27 ans, a été condam­né à six ans de pri­son dont deux avec sur­sis pour avoir bles­sé deux per­sonnes lors d’un ac­ci­dent, à bord d’une voi­ture vo­lée, sans per­mis et après avoir bu et consom­mé des stu­pé­fiants en ré­ci­dive. Il a aus­si l’in­ter­dic­tion de conduire pen­dant cinq ans.

Le 18 dé­cembre 2016 au pe­tit ma­tin, deux voi­tures s’ac­crochent sur la voie de gauche de l’A 6 à hau­teur de Wissous. Deux autres vé­hi­cules viennent s’y ajou­ter. Les dé­gâts sont ma­té­riels, les war­nings al­lu­més, un tri­angle est pla­cé sur la chaus­sée pour si­gna­ler le ca­ram­bo­lage. Un mo­tard s’ar­rête pour voir si les gens ont be­soin d’aide. A ce mo­ment, ar­rive une Ci­troën C 5 lan­cée à plus de 130 km/h. Le choc est violent. Dans un des vé­hi­cules, une femme est bles­sée. Le mo­tard a la jambe ar­ra­chée et su­bi­ra quatre mois d’hos­pi­ta­li­sa­tion.

Dans la voi­ture folle, le conduc­teur sort et tente d’y mettre le feu. « Il di­sait, je veux pas al­ler en pri­son ! On lui a crié qu’il y avait quel­qu’un à terre, mais il a pris la fuite », ra­conte un té­moin à la barre. « J’ai pas vu la vic­time, j’étais al­coo­li­sé », pré­tend le pré­ve­nu qui avait vo­lé la C5 qu’il condui­sait en sor­tant d’une boîte de nuit à Pa­ris. Il est in­ter­pel­lé un peu plus tard, alors qu’il tente de dé­ro­ber un nou­veau vé­hi­cule. Son taux d’al­cool dans le sang est de 1,89 g/l. Il a éga­le­ment fu­mé du can­na­bis et son per­mis lui avait été re­ti­ré. De­puis 2010, son ca­sier est riche de qua­torze condam­na­tions, dont sept pour des dé­lits rou­tiers. « Des conduc­teurs avec toute cette ac­cu­mu­la­tion, je n’en ai pas sou­vent, heu­reu­se­ment », s’ex­clame le juge. « Vous rou­liez trop vite », l’apos­trophe le ma­gis­trat. Kha­led ac­quiesce et fixe ses pieds. « Pour­quoi avoir vou­lu brû­ler la voi­ture ? » pour­suit le juge. « Je sais pas ce qui m’a pris, j’étais trop al­coo­li­sé. »

Pla­cé en dé­ten­tion pro­vi­soire, il sort de pri­son en juillet 2017. Son contrôle ju­di­ciaire lui in­ter­dit de conduire. Le ma­gis­trat lui de­mande si, de­puis, il s’est te­nu tran­quille. « Oui », af­firme Kha­led. Pas de chance, la pro­cu­reur ex­hibe une condam­na­tion en mai pour conduite sans per­mis sous l’em­prise de stu­pé­fiants. « Vous ve­nez sciem­ment de me men­tir », s’agace le juge. Si­lence du pré­ve­nu, le re­gard tou­jours ri­vé au sol. « Il re­con­naît tout, il s’ex­cuse de tout, il a l’air si mal­heu­reux ! s’em­porte l’avo­cate du mo­tard. Mais il ne change rien à son com­por­te­ment. »

« ON LUI A CRIÉ QU’IL Y AVAIT QUEL­QU’UN À TERRE, MAIS IL A PRIS LA FUITE » UN TÉ­MOIN À LA BARRE

Le pré­ve­nu, qui a per­cu­té les vé­hi­cules à 130 km/h, comp­tait dé­jà qua­torze condam­na­tions à son ca­sier ju­di­ciaire, dont sept pour des dé­lits rou­tiers.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.