Une mer­veille très or­tho­doxe

Le Parisien (Essonne) - - CAHIER SPÉCIAL - C.L.

Voi­là un se­cret bien gar­dé, ca­ché dans un pe­tit bois du vil­lage du Mes­nil-Saint-De­nis (Yve­lines). Normal : l’en­droit abrite un skit, lieu de re­traite des moines er­mites or­tho­doxes russes qui se­ra ex­cep­tion­nel­le­ment ou­vert ajourd’hui.

Fon­dé en 1938 par le rec­teur de la com­mu­nau­té d’im­mi­grés russes de Meu­don, le skit com­mence à ac­cueillir des moines dix ans plus tard. Les er­mites y vi­vaient dans des ca­banes de bois et ne com­mu­ni­quaient pas entre eux. Au­jourd’hui, seul le père gar­dien de l’en­droit ré­side sur place. A cô­té d’un bap­tis­tère plus ré­cent, la vi­site vaut sur­tout pour la su­perbe église by­zan­tine en pierre de taille, sur­mon­tée de 3 bulbes bleus.

Mais il faut en­trer pour dé­cou­vrir l’es­sen­tiel : un en­semble unique de fresques sur le thème de l’eau dans la chré­tien­té, et une su­perbe col­lec­tion d’icônes. Elles font du skit du Saint-Es­prit un lieu connu dans tout le monde or­tho­doxe et ins­crit au Pa­tri­moine du XXe siècle par le mi­nis­tère de la Culture. Vi­site com­men­tée au­jourd’hui de 15 heures à 17 heures.

Le vil­lage du Mes­nil-Saint-De­nis compte des res­tau­rants. Mais l’on peut aus­si pi­que­ni­quer au bord de l’étang des Noës ou dans le parc du skit.

LP/LAURENTMANSART

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.