Sur les terres de Fal­staff

Le Parisien (Essonne) - - CAHIER SPÉCIAL - C.L.

Per­son­nage sha­kes­pea­rien haut en cou­leur, le sir Fal­staff, gen­til­homme bouf­fon do­té d’un in­sa­tiable ap­pé­tit, a vrai­ment exis­té ! Et ce week-end, le pu­blic est in­vi­té à dé­cou­vrir le châ­teau construit sur ses terres, en Nor­man­die, alors an­glaise.

La source d’ins­pi­ra­tion du dra­ma­turge se nomme en fait John Fas­tolf (vers 1378-1459). Connu pour ses faits d’armes pen­dant la guerre de Cent Ans, il de­vient lieu­te­nant gé­né­ral et se voit at­tri­buer par Hen­ri VI d’An­gle­terre une for­te­resse à Auf­fay (Seine-Ma­ri­time). C’est sur les ruines de celle-ci, dont il reste des ves­tiges, que fut construit, en 1632, l’ac­tuel châ­teau.

Pas­sé la ma­gni­fique al­lée de tilleuls cen­te­naires, l’ac­tuel pro­prié­taire des lieux, le dé­co­ra­teur et cos­tu­mier Alain Ger­main, vous fe­ra dé­cou­vrir les in­té­rieurs, qui abritent une par­tie de sa col­lec­tion d’art du spec­tacle (cos­tumes, ma­quettes…).

Au­jourd’hui de 14 heures à 18 h 30 et de­main de 10 heures à18 h 30, vi­sites libres ou com­men­tées. 5-10 €. Cha­teau-de-bos­me­let.fr.

CMN/PHILIPPEBERTHÉ

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.