Et si on ten­tait un autre sport ? PA­RIS | VIIe

Vous êtes plu­tôt football, échecs ou yo­ga ? Sur la pe­louse du champ de Mars (VIIe), le Fa­mil­lath­lon per­met de tes­ter, en famille et gra­tui­te­ment, plus de 150 ani­ma­tions lu­diques et spor­tives. Idéal pour trou­ver l’ac­ti­vi­té qui vous plaît.

Le Parisien (Essonne) - - ILE-DE-FRANCE GRATUIT ! - PAR PAU­LINE CONRADSON

Qua­torze édi­tions, entre 30 000 et 40 000 vi­si­teurs à chaque fois : le suc­cès du Fa­mil­lath­lon ne se dé­ment pas. Voi­là trois bonnes rai­sons de vous rendre sur la pe­louse du Champ de mars di­manche pour pro­fi­ter de cet évè­ne­ment, la­bel­li­sé Fête du Sport.

1. PARCE QU’ON Y FAIT DU SPORT EN FAMILLE

Pa­pa a tennis le jeu­di, l’aî­né, ju­do le mer­cre­di pen­dant que la pe­tite dernière ap­prend la na­ta­tion. Ma­man, elle, fait un foo­ting quand elle a le temps. Le sport, fi­na­le­ment, c’est ra­re­ment en famille qu’on le pra­tique. Au Fa­mil­lath­lon, on peut dé­cou­vrir plein de sports dif­fé­rents, en­semble. Et ici, on teste tout. Idéal quand on hé­site en­core entre le ping-pong et la gym aux agrès.

Vous dé­cou­vri­rez aus­si des ac­ti­vi­tés peu connues, comme le kin­ball, qui se pra­tique avec un bal­lon géant ou en­core le la­ser run, tir sur une cible la­ser, pour s’ini­tier au tir spor­tif. « Le sport ce n’est pas que pour se main­te­nir en forme. Nous in­sis­tons sur la no­tion de plai­sir, et ici, on peut vrai­ment trou­ver le sport qui nous cor­res­pond », ex­plique-t-on du cô­té de l’association.

POUR (RÉ)-AP­PRENDRE 2.

LES BONS GESTES

On les connaît, mais une pi­qûre de rap­pel n’est ja­mais de trop. Le vil­lage de la san­té per­met de faire le point sur les bons gestes du quo­ti­dien, l’ali­men­ta­tion équi­li­brée, les at­ti­tudes à adop­ter en cas d’urgence, les risques des ad­dic­tions. Tout en s’amu­sant. Sur le stand mains propres, vous pour­rez pas­ser vos mains dans la « boîte à cou­cous », où une lu­mière bleue fait ap­pa­raître les im­pu­re­tés. Des élèves-infirmières tien­dront une cli­nique à dou­dous pour sen­si­bi­li­ser les tout-pe­tits aux bo­bos du quo­ti­dien et aux ac­ci­dents do­mes­tiques. Des ki­nés pour­ront aus­si vous faire un mi­ni-bi­lan et vous par­ler des pos­tures à évi­ter. En­fin, toute la famille pour­ra se for­mer aux gestes de pre­mier se­cours.

PARCE QUE 3.

C’EST LU­DIQUE

Rien de ré­bar­ba­tif ici, sur­tout parce que l’on peut pra­ti­quer. Cette 14e édi­tion pro­pose plein de nou­veau­tés : vous pour­rez vous élan­cer sur une piste de bow­ling, tes­ter le Home-ball (jeu de bal­lon en­tou­ré d’un grillage), ou es­sayer un vé­lo élec­trique. Autre ani­ma­tion in­édite : un stand pour ap­prendre le co­dage, ou com­ment uti­li­ser l’in­for­ma­tique en créant soi-même ses propres jeux.

Vous n’avez pas en­vie de trans­pi­rer ? Ren­dez-vous aux jeux de so­cié­té géants. Cer­tains s’écla­te­ront à l’es­pace de construc­tion Ka­pla. Au par­cours de trot­ti­nette, on vous rap­pel­le­ra les bons ré­flexes de cour­toi­sie sur la route. Et entre deux ac­ti­vi­tés, l’im­mense pe­louse ac­cueille­ra vo­lon­tiers les nappes à car­reaux pour des pique-niques avec vue sur la tour Eif­fel. La classe !

▣ Fa­mil­lath­lon, di­manche de 11 heures à 18 heures sur la pe­louse du Champ de Mars (VIIe). Deux en­trées : place Jacques-Rueff et ave­nue Charles-Ris­ler. Gra­tuit et sans ré­ser­va­tion.

Au Fa­mil­lath­lon, on peut tes­ter plein d’ac­ti­vi­tés dif­fé­rentes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.