Se dé­pla­cer sans vé­hi­cule per­son­nel, c’est pos­sible !

Le Parisien (Essonne) - - TRANSPORTS - PAR JEAN-GA­BRIEL BONTINCK

C’EST UN PRE­MIER PAS vers cette « mul­ti­mo­da­li­té » qui pour­rait à l’ave­nir gui­der nos dé­pla­ce­ments. Ofo, COUP et Dri­vy, trois ac­teurs de la lo­ca­tion de vé­hi­cules en libre-ser­vice, s’as­so­cient à l’oc­ca­sion de cette se­maine de la mo­bi­li­té. Si vous em­prun­tez l’un des vé­los jaunes d’Ofo, vous se­rez in­ci­té à louer en­suite un scooter élec­trique de COUP ou une voi­ture de Dri­vy. Et vice ver­sa.

Par exemple, si vous louez l’une des 6 000 voi­tures dis­po­nibles en Ile-deF­rance sur l’ap­pli Dri­vy, vous re­ce­vrez un mail avec un code pour 3 tra­jets gra­tuits sur Ofo et 3 tra­jets gra­tuits sur COUP. « Des offres par­fai­te­ment com­plé­men­taires », es­timent les di­ri­geants de ces en­tre­prises. Nous avons tes­té pour vous cette offre « mul­ti­mo­dale ». Pen­dant trois jours, j’ai aban­don­né scooter per­son­nel et voi­ture fa­mi­liale. Pre­mière contrainte : dis­po­ser des trois ap­pli­ca­tions sur mon smart­phone. Une fois les ins­crip­tions faites (pièces d’iden­ti­té et per­mis scan­nés, carte bleue en­re­gis­trée), on peut se connec­ter sur les cartes et lo­ca­li­ser son vé­hi­cule, as­sez fa­ci­le­ment.

MOINS SIMPLE POUR LES BAN­LIEU­SARDS… Reste à ar­bi­trer entre les modes de trans­ports. Rom­pu au scooter, j’opte pour COUP (4 € la de­mi-heure). Pour mon pre­mier tra­jet do­mi­cile tra­vail, il m’a d’abord fal­lu prendre le mé­tro : ré­si­dant en ban­lieue, je n’ai pas de COUP à proxi­mi­té (la zone de lo­ca­tion est li­mi­tée à Pa­ris).

Mais une fois fran­chi le pé­riph, on trouve fa­ci­le­ment l’un des

1 700 scoo­ters dis­po­nibles. Pour les dé­pla­ce­ments plus courts, les vé­los Ofo (0,50 € les 20 mi­nutes), quoique dans un état par­fois pré­caire, sont ac­ces­sibles même si l’on peut pré­fé­rer la marche.

Et pour le week-end pré­vu en famille, ma voi­ture per­son­nelle est res­tée au ga­rage. En quelques clics sur l’ap­pli Dri­vy, j’ai pu trou­ver une voi­ture à proxi­mi­té de bu­reau, et la dé­ver­rouiller sans même la pré­sence du pro­prié­taire, grâce au sys­tème Dri­vy Open. Pour 160 € les trois jours, me voi­ci avec un Peu­geot Ex­pert 9 places.

Au fi­nal, il faut juste un peu d’or­ga­ni­sa­tion. Un peu de temps pas­sé à cher­cher, quelques dé­pla­ce­ments sup­plé­men­taires en quête de mes vé­los, scoo­ters ou voi­tures, sur­tout quand on est ban­lieu­sard, mais la pos­si­bi­li­té de se dé­pla­cer as­sez fa­ci­le­ment, sans la contrainte fi­nan­cière et lo­gis­tique d’un vé­hi­cule per­son­nel.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.