Faux

Le Parisien (Essonne) - - VIE QUOTIDIENNE -

Pour dés­in­fec­ter une plaie, mieux vaut s’en pas­ser. D’abord parce que c’est dou­lou­reux, mais sur­tout parce que c’est un moins bon an­ti­sep­tique que ses ver­sions plus light. L’al­cool à 90 o pro­voque une coa­gu­la­tion du sang, ce qui crée une pel­li­cule sous la­quelle germes et bac­té­ries vont pou­voir se dé­ve­lop­per. A no­ter qu’avant d’ap­pli­quer un an­ti­sep­tique lo­cal, il faut net­toyer la sur­face cu­ta­née bles­sée à l’eau et au sa­von puis rin­cer abon­dam­ment, car le sa­von peut rendre in­ef­fi­cace l’an­ti­sep­tique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.