SELLIG EN FAIT TROP

Le Parisien (Essonne) - - QQR QU'EST-CE QU'ON REGARDE ? - SYL­VAIN MERLE

21 : 00

La nos­tal­gie des co­los, les speed da­tings en mai­son de re­traite, les voyages sur l’au­to­route, où son hu­mour prend un peu de sens, ou en­core les jeux de so­cié­té… La vie quo­ti­dienne ins­pire tou­jours au­tant Sellig dans son « Epi­sode 5 ». Les fans re­trou­ve­ront avec plai­sir sa soeur, bru­tale et ra­dine — « elle a les bras courts et les poches pro­fondes » —, et son beau-frère Ber­nard, « con comme une va­lise sans poi­gnée ». Avec son style éner­gique et rentre-de­dans, même s’il ap­pa­raît da­té, Sellig pour­rait être drôle s’il n’avait la main si lourde sur une tri­via­li­té trop sou­vent su­per­flue. Comme s’il crai­gnait de man­quer de sel, il en ra­joute tou­jours. Trop. Ré­sul­tat, c’est in­di­geste.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.