Le maire de­mande à Ma­cron de lui faire à nou­veau confiance

Le Parisien (Essonne) - - ESSONNE EVRY CORBEIL YERRES -

ILS AVAIENT DÉ­JÀ ti­ré la son­nette d’alarme en mai lors­qu’ils avaient adres­sé une lettre ou­verte à Em­ma­nuel Ma­cron pour dé­plo­rer « le dé­cro­chage des quar­tiers ». Ces « dé­pi­tés-maires » de ban­lieues par­tagent aus­si « le sen­ti­ment d’être aban­don­nés » par l’Etat qui se « mé­fie d’eux » et ils lui « re­de­mandent de leur faire à nou­veau confiance ».

Vingt-trois maires, dont sept d’Ile-de-France* par­mi les­quels Georges Pu­jals (DVD) à Epi­nay­sous-Sénart, et qui font par­tie du Club des maires de la ré­no­va­tion ur­baine re­prennent la plume pour in­ter­pel­ler le chef de l’Etat. Dans un cour­rier si­gné mar­di, ils l’im­plorent « d’évi­ter l’écueil des po­li­tiques pu­bliques ayant fa­vo­ri­sé l’ac­tion sur le bé­ton sans prendre en compte la di­men­sion sé­cu­ri­taire des quar­tiers ». Le nou­veau plan de ré­no­va­tion ur­baine « doit ré­pondre à l’ur­gence ur­baine et hu­maine dans les quar­tiers prio­ri­taires », ex­pliquent les élus. Pour y par­ve­nir, ils veulent al­lier la pour­suite de « l’amé­lio­ra­tion de l’ha­bi­tat » à des « ac­tions en fa­veur de la so­li­da­ri­té ter­ri­to­riale en ma­tière d’em­ploi, d’édu­ca­tion, de mo­bi­li­té, de pe­tite en­fance, de cul­ture, de sport, de sé­cu­ri­té ». Et d’in­sis­ter sur « la sé­cu­ri­té, pre­mière de­mande des ci­toyens ».

* Epi­nay-sous-Sénart, Les Mu­reaux et Trappes (Yve­lines), Co­lombes (Hauts-de-Seine), Garges-lès-Go­nesse (Val-d’Oise), Le Blanc-Mes­nil et Mont­fer­meil (Seine-Saint-De­nis).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.