Un fo­rum où vous sau­rez tout sur le ser­vice ci­vique

La Mai­son de la jus­tice et du droit ac­cueille cet après-mi­di un fo­rum dé­dié à ce dis­po­si­tif per­met­tant d’ef­fec­tuer une mis­sion d’in­té­rêt gé­né­ral au­près d’une struc­ture agréée.

Le Parisien (Essonne) - - ESSONNE - PAR MA­RIE-CHAR­LOTTE DUTHEIL

La nuance est de taille. Un jeune qui ef­fec­tue un ser­vice ci­vique ac­com­plit une mis­sion, et pas un tra­vail. « C’est im­por­tant, car ce­la tra­duit la di­men­sion d’in­té­rêt gé­né­ral in­hé­rente à ce dis­po­si­tif, in­siste Ma­rie-France One­sime, res­pon­sable du pôle ani­ma­tion du Ré­seau in­for­ma­tion jeu­nesse pour l’Ile- de-France et l’Es­sonne. Et l’idée que pour se lan­cer, il n’est pas né­ces­saire d’être ti­tu­laire de tel ou tel di­plôme, mais seule­ment d’être mo­ti­vé par l’en­vie. »

Ima­gi­né en 2010, ce dis­po­si­tif s’est for­te­ment dé­ve­lop­pé au cours de ces deux der­nières an­nées. Au point qu’un fo­rum lui est dé­dié à Villemoisson-sur-Orge au­jourd’hui, avant ce­lui d’Evry, pré­vu de­main.

« Concrè­te­ment, tous les jeunes peuvent en bé­né­fi­cier, à condi­tion d’être âgés de 16 à 26 ans, ou 30 ans si la per­sonne est en si­tua­tion de han­di­cap, pour­suit Ma­rie-France One­sime. Les mis­sions durent 6 à 12 mois, et peuvent être réa­li­sées au sein d’as­so­cia­tions, de col­lec­ti­vi­tés lo­cales ou d’or­ga­nismes pu­blics, au rythme mi­ni­mum de 24 heures heb­do­ma­daires, et moyen­nant une in­dem­ni­té men­suelle de 580 €. »

Dans les faits, ce sont sur­tout les jeunes en si­tua­tion de dé­cro­chage sco­laire, ou bien sur le point de se lan­cer sur le mar­ché du tra­vail, qui en pro­fitent. « C’est un dis­po­si­tif que nous pro­po­sons aux jeunes que nous sui­vons, au même titre que le ser­vice vo­lon­taire eu­ro­péen ou le ser­vice mi­li­taire vo­lon­taire, in­dique Laëtitia Casali, res­pon­sable du Bu­reau d’in­for­ma­tion jeu­nesse d’Etampes, où un speed da­ting consa­cré au ser­vice ci­vique s’est te­nu le mer­cre­di 26 sep­tembre. Nous avons nous-mêmes ac­cueilli une jeune vo­lon­taire au sein de notre équipe il y a quelques mois. Et cette ex­pé­rience lui a per­mis de se for­ger une pre­mière ex­pé­rience

« ÉLAR­GIR SON RÉ­SEAU ET SE CONFRON­TER AUX RÉA­LI­TÉS DU TER­RAIN » LAËTITIA CASALI, RES­PON­SABLE DU BU­REAU D’IN­FOR­MA­TION JEU­NESSE D’ETAMPES

pro­fes­sion­nelle, d’élar­gir son ré­seau et de se confron­ter aux réa­li­tés du ter­rain. »

Ré­fé­rente ser­vice ci­vique au­près de la Di­rec­tion dé­par­te­men­tale de la co­hé­sion so­ciale de l’Es­sonne, Mar­tine Huet l’af­firme : le dis­po­si­tif va conti­nuer à se dé­ve­lop­per dans les an­nées à ve­nir. « En règle gé­né­rale, ce sont les struc­tures d’ac­cueil qui nous contactent pour nous ex­po­ser leur pro­jet et dé­cro­cher l’agrément né­ces­saire à l’ac­cueil d’un jeune, ex­plique-t-elle. Mais ac­tuel­le­ment nous es­sayons, en plus, de le dé­ployer au­près des com­munes. Sur les 196 que compte le dé­par­te­ment, seules 35 sont ti­tu­laires de cet agrément. A nous de mettre en place l’ac­com­pa­gne­ment né­ces­saire pour convaincre les autres de s’y mettre. »

▣ Speed da­ting ser­vice ci­vique. Au­jourd’hui, de 14 heures à 17 heures, à la Mai­son de la jus­tice et du droit, 72, route de Cor­beil, à Villemoisson-sur-Orge. De­main, de 14 heures à 18 heures, à l’hô­tel de ville, place des Droits-de-l’Homme-et-du-Ci­toyen, à Evry.

Etampes, mer­cre­di 26 sep­tembre. Un speed da­ting dé­dié au ser­vice ci­vique s’est te­nu au Bu­reau d’in­for­ma­tion jeu­nesse.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.