ÉLEC­TRI­CI­TÉ NE VOUS JE­TEZ PAS SUR LA PRE­MIÈRE OFFRE VE­NUE

Le Parisien (Essonne) - - FAIT DU JOUR - BO­RIS CASSEL @Bo­risCas­sel

DIRE AU RE­VOIR À EDF pour un autre four­nis­seur d’élec­tri­ci­té… 6,4 mil­lions de foyers — soit 20 % des fa­milles — se chauffent ou cui­sinent au­jourd’hui sans pas­ser par l’opé­ra­teur his­to­rique. Et le rythme s’ac­cé­lère. La ving­taine de four­nis­seurs al­ter­na­tifs tels que Cdiscount Ener­gie, To­tal Spring ou en­core Di­rect Ener­gie pren­draient en­vi­ron 100 000 nou­veaux clients chaque mois à EDF. « Les consom­ma­teurs sont de plus en plus nom­breux à chan­ger d’opé­ra­teur car ils se rendent compte que ce­la se fait sans au­cun risque de cou­pure », ex­plique Gaël Du­val, pré­sident fon­da­teur du site Je­chan-

ge.fr, un com­pa­ra­teur de ta­rifs. Et les fac­tures tou­jours plus éle­vées d’élec­tri­ci­té les in­citent aus­si à re­gar­der les offres dites « de mar­ché ». D’ailleurs, pour les at­ti­rer, les four­nis­seurs alentre leur pro­mettent des ré­duc­tions de 5, 10, voire 20 % par rap­port à EDF. Avec une sub­ti­li­té. Le ra­bais porte sur le prix hors taxes du ki­lo­watt­heure. Pro­blème, la fac­ture des Fran­çais est à plus de 60 % com­po­sée d’élé­ments non liés à la consom­ma­tion d’élec­tri­ci­té, comme les frais d’abon­ne­ment et les di­verses taxes. En clair, les 10 % de ré­duc­tion an­non­cés par les concur­rents d’EDF se tra­duisent en réa­li­té par des al­lé­ge­ments plus proches de 5 % de la fac­ture to­tale du client.

Dé­mons­tra­tion avec un mé­nage moyen se chauf­fant à l’élec­tri­ci­té (consom­ma­tion de 7 912 kWh et abon­ne­ment 9 kVA). Ce foyer paie en moyenne 1 282 € par an avec EDF (ta­rif ré­gle­men­té de vente). En pas­sant par la concur­rence, il peut es­pé­rer, une ré­duc­tion de 137 € (en par­tie en bons d’achat) chez Le­clerc Ener­gie ou de 99 € chez Vat­ten­fall. Mais il n’a pas in­té­rêt à sau­ter sur la pre­mière offre ve­nue.

DES OFFRES AU-DES­SUS DES TA­RIFS RÉ­GLE­MEN­TÉS

Car, iro­nie de l’his­toire, le ta­rif ré­gle­men­té de vente d’EDF est par­fois moins cher que de nom­breuses pro­po­si­tions concur­rentes. Cer­taines offres d’ENI, En­gie, Bu­ta­gaz ou Ener­ter­na­tifs co­op sont en ef­fet au-des­sus des ta­rifs ré­gle­men­tés. En échange, leurs clients bé­né­fi­cient de ta­rifs fixes pen­dant une an­née, voire plu­sieurs, ou d’une élec­tri­ci­té pro­duite avec des éner­gies vertes. Dif­fi­cile de s’y re­trou­ver dans cette pro­fu­sion d’offres ! Du coup, de plus en plus, les Fran­çais se ra­battent sur les com­pa­ra­teurs de prix pour faire le tri. Et ils ne manquent pas de sites : Je­change.fr, Les­fu­rets.com, Se­lec­tra.in­fo, Le­lynx.fr… Même Meilleur­taux.com, le cour­tier en im­mo­bi­lier, s’est lan­cé la se­maine der­nière.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.