Les po­li­ciers sur le « qui-vive »

Le Parisien (Essonne) - - ESSONNE SAINTE-GENEVIÈVE ETAMPES -

APRÈS l’ap­pel à la « purge » re­layé sur les ré­seaux so­ciaux, les po­li­ciers res­tent vi­gi­lants dans le dé­par­te­ment. Un homme s’en pré­ten­dant l’au­teur a de­puis été ar­rê­té et a ex­pli­qué qu’il s’agis­sait d’une « mau­vaise blague ». Mais la dif­fu­sion de ce mes­sage, qui pro­met­tait ce soir in­cen­dies et ci­blage spé­ci­fique des forces de l’ordre, in­quiète tout de même. « L’en­semble des ser­vices est mo­bi­li­sé pour dis­sua­der d’éven­tuels troubles et y ré­pondre si né­ces­saire », in­dique Jean-Fran­çois Pa­pi­neau, le nu­mé­ro 1 de la po­lice dans l’Es­sonne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.