EN­FANTS AC­COM­PA­GNÉS

Le Parisien (Essonne) - - TRANSPORTS - Y. J.

C’est les va­cances. On prend le train. Les en­fants aus­si, beau­coup. Ac­com­pa­gnés ou pas. En ren­trant de Bre­tagne, on s’est ca­lé avec notre pile de jour­naux. En gé­né­ral, on aime les pe­tits. Dans ce cas par­ti­cu­lier, ces deux pe­tites voix de cré­celle mon­tées à Lo­rient ou Vannes nous ont un peu fait mal à la tête. Mais ils étaient mi­gnons, à dire très fort de leur voix ai­guë, face à des pay­sages de fo­rêt, « j’ha­bite là », à s’in­ven­ter des his­toires, ces pe­tits gars qui ne se connais­saient pas, ac­com­pa­gnés l’un par sa ma­man, l’autre par le grand­père. On n’ar­ri­vait pas à lire, mais ils étaient mar­rants. A l’ar­ri­vée, gare Mont­par­nasse, on a dé­cou­vert d’autres en­fants ac­com­pa­gnés. Par une em­ployée de la SNCF. Sur le quai, celle-ci s’adres­sa ain­si aux pa­rents mas­sés pour ac­cueillir leur pro­gé­ni­ture : « Veuillez sor­tir vos pa­piers d’identité avant res­ti­tu­tion. » On n’en re­ve­nait pas d’une langue aus­si mé­tal­lique. On re­pen­sait à ce « j’ha­bite là », dans les bois. Ce qu’ils nous res­ti­tuent, eux, c’est l’ima­gi­naire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.