FLEU­RY-MÉ­RO­GIS

Le Parisien (Essonne) - - ESSONNE | EVRY CORBEIL YERRES - PAR N.C. AVEC F.L. THI­BAULT CA­PELLE, DE FO PÉ­NI­TEN­TIAIRE

« UNE VÉ­RI­TABLE hé­ca­tombe. » Thi­bault Ca­pelle, du syn­di­cat FO Pé­ni­ten­tiaire, dé­nonce les sanc­tions qui viennent de tom­ber pour les sur­veillants pé­ni­ten­tiaires de Fleu­ry-Mé­ro­gis après les mou­ve­ments de grève du dé­but d’an­née et les blo­cages de la mai­son d’ar­rêt.

« Des sanc­tions de mise à pied ferme sont en cours de dis­tri­bu­tion contre les agents ayant ma­ni­fes­té en jan­vier, dé­nonce le syn­di­cat. Pour le mo­ment, j’ai re­le­vé une cen­taine de jours pro­non­cés contre les col­lègues qui su­bissent ain­si une deuxième sanc­tion après la pre­mière re­te­nue sur sa­laire de ce prin­temps. »

« ILS ONT EM­PÊ­CHÉ LES FORCES DE L’ORDRE DE REN­TRER »

En jan­vier der­nier, les per­son­nels pé­ni­ten­tiaires s’étaient for­te­ment mo­bi­li­sés à tra­vers la France pour dé­non­cer leurs condi­tions de tra­vail. Et de­man­der des me­sures d’ur­gence au gou­ver­ne­ment, dans un contexte de ten­sion gran­dis­sant dans les éta­blis­se­ments.

A Fleu­ry, la mo­bi­li­sa­tion avait été ten­due. Le 18 jan­vier, par exemple, dès l’aube, 300 agents étaient mo­bi­li­sés de­vant les portes de l’éta­blis­se­ment. Ils ont été char­gés par des CRS pour les faire éva­cuer et as­per­gés de gaz la­cry­mo­gène. Ce jour-là, des équipes ré­gio­nales d’in­ter­ven­tion et de sé­cu­ri­té (Eris) avaient été en­voyées pour mettre fin à la mu­ti­ne­rie de dé­te­nus.

« Au ni­veau na­tio­nal, 3 000 agents ont été sanc­tion­nés, ex­plique l’ad­mi­nis­tra­tion pé­ni­ten­tiaire. Pas parce qu’ils ont fait grève, mais parce qu’ils ont em­pê­ché des forces de l’ordre, de la po­lice na­tio­nale et de la gen­dar­me­rie, ap­pe­lées pour ai­der au main­tien de l’ordre pour cause de sous-ef­fec­tif, d’en­trer dans les pri­sons. » En ef­fet, il est in­ter­dit, dans le sta­tut des agents pé­ni­ten­tiaire, de faire grève sur leurs heures de tra­vail.

Pri­son de Fleu­ry-Me­ro­gis, le 22 jan­vier. Pen­dant plu­sieurs jours, des agents pé­ni­ten­tiaires se sont mo­bi­li­sés pour ré­cla­mer plus de moyens.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.