Le Parisien (Essonne) : 2018-11-10

FAITS DIVERS : 13 : 13

FAITS DIVERS

LE PARISIEN SAMEDI 10 NOVEMBRE 2018 13 FAITS DIVERS www.leparisien.fr VIÊT NAM Ile de Bali MALAISIE INDONÉSIE Jakarta « On vit au milieu des cafards et des araignées » Mathias Echène décrit des conditions de détention difficiles. dans un centre de rétention sans voir le jour, Mathias Echène est désormais incarcéré dans une prison balinaise. « Nous dormons à 5 dans une cellule de 12 m2, décrit-il. Heureusement, on a le droit de sortir pendant la journée. L’ambiance est paisible, il n’y a pas d’agression. » Les conditions de détention sont malgré tout extrêmement difficiles. « L’hygiène est déplorable, on vit au milieu des cafards et des araignées et la nourriture est un horrible gloubi-boulga, détaille l’entrepreneur, joint par téléphone. Une amie vient régulièrement m’apporter des fruits et des légumes pour améliorer l’ordinaire. » Pour s’occuper, Mathias Echène ingurgite des livres à haute dose. Il s’entend également très bien avec Anthony Lambert, un étudiant français condamné l’an dernier à cinq ans de prison pour avoir possédé 14 g de cannabis et qui est détenu dans la même prison. APRÈS SEPT MOIS AUCUNE DATE DE SORTIE Les avocats de l’homme d’affaires s’inquiètent surtout pour sa santé. « Je souffre d’arythmie et, selon le cardiologue, je devrais être en permanence à côté d’un défibrillateur. Ce n’est pas le cas, relate-t-il calmement. Mais de son propre aveu, c’est psychologiquement que la situation est la plus difficile : « Quinze mois sans voir mes enfants, c’est insupportable. C’est d’autant plus compliqué que je ne sais absolument quand je vais me sortir de cette situation. Si je m’en sors un jour. » T.B. npdirectlp_ftp

© PressReader. All rights reserved.