Quand l’ADN parle… ou pas

Le Parisien (Essonne) - - QQR - CA.D. B.D.

Les tests ADN que l’on peut faire à la mai­son, moyen­nant moins d’une cen­taine d’eu­ros, sont-ils fiables ? Que peuvent-ils nous ap­prendre sur nos an­cêtres, nos pré­dis­po­si­tions gé­né­tiques à des ma­la­dies ? Mi­racle ou cau­che­mar ? Pour en sa­voir plus, la jour­na­liste de « Com­plé­ment d’en­quête », Ro­la Tar­sis­si, a el­le­même réa­li­sé un test afin de connaître ses ori­gines. Le nu­mé­ro de ce soir suit éga­le­ment la belle his­toire de Guillaume, en­fant adop­té au Viêt Nam et au­jourd’hui âgé de 47 ans. Grâce à l’ADN et à un fi­chier ac­ces­sible sur In­ter­net, il a re­trou­vé sa mère bio­lo­gique et a pu ren­con­trer pour la pre­mière fois l’une de ses soeurs, ins­tal­lée au Texas (Etats-Unis). Chris­tophe, lui, a dé­cou­vert que sa mère et son oncle n’étaient pas les en­fants de son grand-père.

Par­mi les mau­vaises nou­velles, la jour­na­liste a éga­le­ment ren­con­tré une Amé­ri­caine qui s’est fait re­ti­rer les ovaires et les seins pour évi­ter un can­cer en se fiant à un test gé­né­tique hé­las faux. Un re­por­tage édi­fiant.

« COM­PLÉ­MENT D’EN­QUÊTE. ADN POUR TOUS : MI­RACLE OU CAU­CHE­MAR ? », ma­ga­zine pré­sen­té par Jacques Car­doze. 1 h 15.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.