« J’ai tou­jours ai­mé la po­li­tique »

Le Parisien (Essonne) - - POLITIQUE - MA­LEK MA­HIEU, AD­MI­NIS­TRA­TEUR D’UN GROUPE FA­CE­BOOK DANS LE NORD DE NOTRE CORRESPONDANTE À LILLE (NORD) JEANNE MA­GNIEN

PORTE-VOIX au poing, Ma­lek Ma­hieu est de ceux qui ont ha­ran­gué les Gi­lets jaunes ve­nus ma­ni­fes­ter sa­me­di à Lille (Nord). Cet étu­diant de 20 ans, fu­tur ai­guilleur du rail, est à l’ori­gine de la ma­ni­fes­ta­tion, or­ga­ni­sée sur Fa­ce­book, qui a ras­sem­blé un mil­lier de per­sonnes en marge des blo­cages au­to­rou­tiers. « J’ai pen­sé aux per­sonnes qui n’ont pas de moyen de trans­port, mais qui avaient elles aus­si en­vie faire en­tendre leur ras-le-bol », re­trace le jeune homme, qui s’est senti « tout de suite concer­né » par les Gi­lets jaunes et leurs re­ven­di­ca­tions. « J’ai tou­jours ai­mé la po­li­tique, même si je ne suis en­ga­gé dans au­cun par­ti ou syn­di­cat, et quand le mou­ve­ment a com­men­cé à émer­ger, je me suis re­trou­vé dans leur co­lère. Il va fal­loir que le gou­ver­ne­ment nous en­tende, parce qu’on ne fai­bli­ra pas, on va s’or­ga­ni­ser pour du­rer », pré­vient Ma­lek Ma­hieu, qui an­nonce de nou­veaux blo­cages dans la ré­gion. Se­lon lui, le groupe Fa­ce­book des Gi­lets jaunes du Nord, dont il est de­ve­nu ad­mi­nis­tra­teur, compte 10 000 membres et en­re­gistre 1 000 nou­velles adhé­sions par jour.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.