Faire de la di­ver­si­té une force

Le taux de chô­mage éle­vé des per­sonnes han­di­ca­pées ne peut sa­tis­faire per­sonne. Sur­tout quand on connaît les bien­faits d’une meilleure in­té­gra­tion.…

Le Parisien (Essonne) - - ÉCO - CÉ­LINE CHAU­DEAU

Les ac­tions se mul­ti­plient dans les en­tre­prises pour faire tom­ber des pré­ju­gés en­core te­naces. so­cié­té spé­cia­li­sée dans l’ana­lyse de don­nées, qui em­ploie 285 sa­la­riés en France. C’est in­sui­sant et ce­la ne re­pré­sente pas ce que nous sommes. Nous avons à coeur de di­ver­si­fier nos pro­fils. A pré­sent, nous voulons qu’il y ait un ali­gne­ment entre les chifres et notre com­bat ci­toyen pour l’in­clu­sion. »

CRÉER UN CERCLE VER­TUEUX

L’en­tre­prise a sol­li­ci­té les ser­vices d’un or­ga­nisme spé­cia­li­sé pour dé­fi­nir des axes de tra­vail et élar­gir son re­cru­te­ment. En at­ten­dant, elle sous-traite dé­jà cette an­née à un Esat (éta­blis­se­ment et ser­vice d’aide par le tra­vail) une par­tie de l’en­tre­tien de ses es­paces verts. « C’est une fa­çon très concrète de créer des em­plois et de rendre le han­di­cap vi­sible, abonde Yan­nick Char­ron, le di­rec­teur des res­sources hu­maines. C’est un cercle ver­tueux pour les in­té­res­sés et les autres col­la­bo­ra­teurs, qui portent un re­gard très bien­veillant sur cette dé­marche. »

Les atouts pour les DRH sont d’ailleurs tan­gibles. Ain­si, se­lon le ba­ro­mètre « Cli­mat so­cial et qua­li­té de vie au tra­vail » pu­blié en 2017 par l’or­ga­nisme de for­ma­tion Ce­gos, un DRH sur deux pense que la di­ver­si­té par­ti­cipe à la bonne am­biance de tra­vail et un sur trois constate que ce­la crée de l’ému­la­tion. « Le coût est li­mi­té car il y a des aides pour les en­tre­prises, rap­pelle Alain Ga­vand. En­suite, les bé­né­fices sont nom­breux et pro­fitent à l’em­ployeur comme à la so­cié­té. »

TOUS GA­GNANTS…

En efet, le com­bat pour l’in­té­gra­tion des tra­vailleurs han­di­ca­pés pro­fite donc à d’autres. « Ce sont sou­vent les mêmes pré­ju­gés que l’on trouve contre les femmes, les se­niors ou les po­pu­la­tions les­biennes, gays, bi­sexuels et trans­genres (LGBT), constate Alain Ga­vand. Quand on dé­passe cer­taines re­pré­sen­ta­tions né­ga­tives, on re­noue avec des va­leurs qui pro­fitent à tous… »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.