« Comme nos clients, nous voulons évo­luer »

Le Parisien (Essonne) - - ÉCO - PROPOS RECUEILLIS PAR C.C.

C’est en efet un su­jet évo­qué de plus en plus sou­vent et qui reste abor­dé avec une cer­taine ap­pré­hen­sion.

Il y a en­core beau­coup de pré­ju­gés. Quand elles en parlent, de nom­breuses en­tre­prises conti­nuent d’ima­gi­ner des han­di­caps lourds avec des amé­na­ge­ments de postes de tra­vail oné­reux et com­pli­qués. Il faut rap­pe­ler que 80 % des han­di­caps sont in­vi­sibles et que la plu­part ne né­ces­sitent pas d’amé­na­ge­ments par­ti­cu­liers. Il faut tou­jours com­men­cer par une ap­proche pé­da­go­gique et rap­pe­ler la vraie réa­li­té du su­jet. Beau­coup veulent s’en­ga­ger sur le su­jet pour se rap­pro­cher du taux d’em­ploi de 6 % mais aus­si pour des rai­sons ci­toyennes de po­li­tique RSE (res­pon­sa­bi­li­té so­ciale des en­tre­prises). Elles ont com­pris que c’était un in­croyable vi­vier de re­cru­te­ment, sur­tout dans cer­tains mé­tiers en pé­nu­rie de main-d’oeuvre. Con­crè­te­ment, nous or­ga­ni­sons alors des ren­contres avec les en­tre­prises, les col­la­bo­ra­teurs et les ma­na­geurs. Nous ana­ly­sons d’abord leurs be­soins pour leur pro­po­ser les can­di­dats adap­tés et nous pro­fi­tons de ces réunions pour le­ver cer­tains sté­réo­types. Nous pré­pa­rons ain­si le ter­rain avant d’or­ga­ni­ser de vrais en­tre­tiens avec des can­di­dats po­ten­tiels. Ces ses­sions de re­cru­te­ment donnent lieu à de belles ren­contres et à la si­gna­ture de contrats. La col­la­bo­ra­tion com­mence en gé­né­ral par une mis­sion d’in­té­rim pour ap­prendre à se connaître avant de conti­nuer en­semble. ME­NEZ!VOUS AUS­SI

DES AC­TIONS PAR­TI­CU­LIÈRES CHEZ VOUS ?

Après avoir créé une mis­sion han­di­cap il y a quinze ans pour ac­com­pa­gner nos clients, avec des char­gés de mis­sion dans toute la France, nous nous sommes aus­si dit que, comme eux, nous vou­lions évo­luer. Notre taux d’em­ploi de tra­vailleurs han­di­ca­pés est ac­tuel­le­ment de 3,5 %. Pour l’aug­men­ter, nous nous sommes en­ga­gés par un ac­cord d’en­tre­prise sur trois ans avec l’Age­fiph et la Di­reccte (Di­rec­tion ré­gio­nale des en­tre­prises, de la concur­rence, du tra­vail et de l’em­ploi). Nous avons pré­vu par exemple d’aug­men­ter le nombre de nos em­bauches de tra­vailleurs han­di­ca­pés (en CDI, CDD, al­ter­nance, etc.), de mettre en place des for­ma­tions aux mé­tiers du re­cru­te­ment dé­diées à ce pu­blic et nous voulons aug­men­ter nos col­la­bo­ra­tions avec des Esat. Nous nous sommes aus­si en­ga­gés en créant le la­bel Han­di c’est oui pour nos agences les plus ac­tives sur le su­jet afin de mon­ter en com­pé­tence et ac­com­pa­gner les en­tre­prises en étant nous-mêmes exem­plaires dans l’in­té­gra­tion de tra­vailleurs han­di­ca­pés.

LA QUES­TION DU HAN­DI­CAP RE­VIENT!ELLE SOU­VENT CHEZ VOS CLIENTS ?

QUELLES SONT LES MO­TI­VA­TIONS DES EM­PLOYEURS ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.