Des élus de la ma­jo­ri­té jouent l’ou­ver­ture

Ils étaient 15 000 hier sur les bar­rages mais plus au­cun site pé­tro­lier n’est blo­qué.

Le Parisien (Essonne) - - LA UNE - BÉ­NÉ­DICTE ALANIOU (AVEC JÉRÉMIE PHAM-LÊ)

ILS NE DÉSARMENT PAS. Hier, une soixan­taine de Gi­lets jaunes se sont de nou­veau ras­sem­blés de­vant le péage de Bu­che­lay (Yve­lines) sur l’au­to­route A 13 pour une opé­ra­tion de fil­trage qui s’est éta­lée jus­qu’en fin de jour­née. Leur pré­sence a oc­ca­sion­né un bou­chon de plu­sieurs cen­taines de mètres en di­rec­tion de la pro­vince et des ra­len­tis­se­ments dans l’autre sens, en rai­son de la so­li­da­ri­té de chauf­feurs rou­tiers.

Le blo­cage de la plate-forme de So­ca­mil (Haute-Ga­ronne), ju­gé illé­gal par le tri­bu­nal de Tou­louse, a été le­vé, tout comme le péage de l’au­to­route A 10 à Vir­sac (Gi­ronde), théâtre de dé­gra­da­tions. « Les dé­gâts sont consi­dé­rables, on parle de plu­sieurs mil­lions d’eu­ros […]. Il fau­dra plu­sieurs se­maines pour re­mettre en état l’en­semble des ins­tal­la­tions », a dé­cla­ré le PDG de Vin­ci Au­to­routes, Pierre Cop­pey. Hier, à 14 heures, Vin­ci fai­sait état de blo­cages ou per­tur­ba­tions aux ac­cès et sor­ties des au­to­routes A 7, A 8, A 9, A 10, A 11, A 20, A 28, A 61, A 62, A 63, A 64 et A 85. En Nor­man­die, les pré­fec­tures ont fait état de 200 000 € de dé­gâts sur l’A 84 et 210 000 € pour l’ag­glo­mé­ra­tion de Caen.

Dans le Doubs, l’usine PSA de So­chaux a an­non­cé qu’elle ar­rê­tait cer­taines lignes de mon­tage hier après-mi­di faute de pièces. Au to­tal, se­lon le mi­nis­tère de l’In­té­rieur, 15 000 ma­ni­fes­tants en jaune ont été re­cen­sés. En fin de jour­née, plus au­cun site pé­tro­lier n’était blo­qué. Quelques bar­rages fil­trants sub­sis­taient. Dans le Pas-de-Ca­lais, en­vi­ron 300 Gi­lets jaunes ont ain­si per­tur­bé hier soir le tra­fic sur l’A 16, qui per­met d’ac­cé­der au tun­nel sous la Manche.

A Quim­per (Fi­nis­tère), quatre hommes ont été condam­nés par le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel à des peines de quatre mois de pri­son ferme après des vio­lences com­mises samedi. Hier, le pa­tron des dé­pu­tés LREM a dénoncé les « in­ti­mi­da­tions » et les « me­naces » pro­fé­rées par les Gi­lets jaunes à l’en­contre des Mar­cheurs. Après le ral­lie­ment des adhé­rents de FO-Tran­sport, la CFDT-Route, le pre­mier syn­di­cat du tran­sport rou­tier, a re­fu­sé de re­joindre les Gi­lets jaunes.

Le blo­cage de la plate-forme de So­ca­mil (Haute-Ga­ronne), ju­gé illé­gal par le tri­bu­nal, a été le­vé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.